Distilbène petit-fils handicapé Distilbène: un petit-fils handicapé obtient réparation distilbene un petit fils handicape obtient reparation 10587

Pour la cour d'appel de Versailles, le médicament est responsable de l'accouchement prématuré de la mère. Le laboratoire UCB Pharma devra verser 1,7 million d'euros au jeune homme.

Le petit-fils d'une femme ayant pris du Distilbène a obtenu jeudi de la cour d'appel de Versailles la reconnaissance d'un lien entre ce médicament et son handicap et le versement d'1,7 million d'euros de dommages et intérêts, a indiqué son avocate, Me Martine Verdier.


 [Lire l'article complet sur liberation.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :