Interdiction fessée permis incarcération prison Droits de l'enfant : interdit de fesser, permis d'incarcérer droits de l enfant interdit de fesser permis d incarcerer 6232

Le 20 novembre 1989, à travers l'ONU, le monde consacrait les droits de l'enfant dans une Convention Internationale.

Dix-huit ans plus tard, Nicolas Sarkozy faisait campagne pour l'élection présidentielle et martelait qu'il voulait réformer l'Ordonnance de 1945 qui régit le statut des mineurs devant la justice française, les mineurs de 1945 n'étant plus les mineurs de 2007 et blablabla et blablabla…


 [Lire l'article complet sur rue89.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

voir la note de "champ penal"

"Préambule : données disponibles et rappel méthodologique
Premier constat : il n’est pas vrai que la délinquance des mineurs ne cesse d’augmenter tandis que celle des majeurs baisse
Deuxième constat : il n’est pas vrai que les mineurs délinquants sont « de plus en plus jeunes »
Troisième constat : il n’est pas vrai qu’il existe un problème grave et particulier avec les mineurs de moins de 13 ans
Quatrième constat : il n’est pas vrai que « Il y a 204 000 mineurs qui sont mis en cause pour des actes graves » ni que « Des mineurs délinquants, Arlette Chabot, c’est des violeurs, des gens qui commettent des enlèvements, des trafics de produits stupéfiants, qui brûlent des bus dans lesquels il y a des personnes »
Cinquième constat : il n’est pas vrai que les mineurs délinquants ne font l’objet que de mesures éducatives ni que les juges sont naturellement « laxistes »"

Note statistique de (re)cadrage sur la délinquance des mineurs"

http://champpenal.revues.org/7053

Et l'autre roi du foutage de gueule qui nous sort aujourd hui vouloir organiser des états généraux de l'enfance !!!(voir reuters) Alors que l Etat
doit 3 ans de compensation de frais de prise en charge de la Protection de l Enfance aux Conseils generaux et que fillon a indiqué qu il n etait pas prevu de financer la Protection de l Enfance ! Alors que les services sociaux et educatifs crevent de retrecissement de moyens et de volonté gouvernementale de detournement de leurs missions vers la "rentabilité" et le "punitif" !

quel sinistre guignol qui ne va pas cesser d aligner les effets de manches parceque les elections approchent !