Cour de cassation entreprises principe égalité traitement cadres non-cadres Quand la Cour de cass' sonne la révolution ! egalite cadres non cadres la cour de cassation sonne la revolution 6910

Une bombe atomique sociale... Les cabinets d'avocats et les syndicats découvrent peu à peu l'étendue de l'arrêt du 1er juillet 2009 de la Cour de cassation, qui enjoint les entreprises de respecter le principe d'égalité de traitement entre salariés, cadres et non cadres. L'insurrection (tant attendue) est finalement venue... de la Cour de cassation !

Les mots

En tout début d'été, dans son arrêt n°1575 du 1er juillet 2009, la Cour de cassation a lancé une petite bombe sociale. Un obus à fragmentation balancé dans une raffinerie en surchauffe, qui ne demande plus qu'à exploser.

Pour résumer, le jugement en question a donné raison à M. X le bien nommé, démarcheur livreur de DHL Express, mécontent de ne bénéficier que de 25 jours de congé par an, contre 30 pour les cadres. Pour sa défense, l'employeur faisait état de "l'importance des responsabilités" des cadres. Mais la Cour lui a opposé l'égalité de traitement entre salariés et l'obligation de fournir des "raisons objectives" vérifiables pour justifier les avantages catégoriels. M. X, comme tous les non-cadres de sa société, pourra désormais bénéficier de 30 jours de congés tous les ans.

La Cour qui cass'

Ce n'est pas la première fois que la Haute juridiction va dans ce sens. Mais cette fois-ci, la grande nouveauté, c'est que la Cour applique son raisonnement à un accord d'entreprise. Et la jurisprudence risque de faire mal. Car qui dit "accord d'entreprise" dit aussi "accord de branche" ! Congés payés, indemnités de licenciement, mutuelles, capital-décès... la plupart des 700 conventions collectives de France et de Navarre présentent des différences de traitement entre cadres et non-cadres, totalement impossibles à justifier au sens de la Cour de cassation. Ce que précise l'avocat Éric Rocheblave, sur son blog : "Une telle démonstration de critères objectifs et pertinents s'avère difficile voire vaine [...] Il convient de se rendre à une évidence : les différences de traitement entre catégories professionnelles ont vécu. Dès lors, salariés : n'hésitez pas à formuler vos demandes de rappels de salaires et autres avantages !".

La boîte de Pandore est (grande) ouverte

Le jugement de la Cour de cassation a d'ailleurs déjà fait des émules. Le 4 novembre 2009, la Cour d'appel de Montpellier a donné raison à une salariée non cadre d'une cave coopérative agricole licenciée économique qui réclamait une indemnité de licenciement calquée sur celle des cadres, plus généreuse. Ne voyant "aucune raison objective et pertinente" à cette situation, les juges ont donc fait sauter la différence de traitement. De tels arrêts vont rapidement se multiplier. Et les entreprises, acculées, vont rapidement dénoncer les conventions collectives, afin de mieux les renégocier... à la baisse. Il va seulement falloir trouver des syndicats pour les signer. Un détail.

Amusant, les syndicats de Veolia ont récemment défendu le double taf de leur chef, Henri Proglio. Pour mieux réclamer l'alignement des avantages sociaux de tous les salariés sur les siens ? Oups.

Dans le même genre, lire aussi "Les salariés peuvent récupérer leurs congés gâchés par la maladie"

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

shadOwCitizen

langage oublié de Gérard Manset. + pochette de Magritte... ( LePan.be; Jésus roi de Bruxelles; ouverture du Musée Magritte à BXL.. en 2009...; une partie du Parlement bruxellois occupe un EX (?) magasin de Farces&Attrapes ( historique ! ): humour de Zinneke² ! ).

shadOwCitizen

... :) belle boutade du joouir...

à tous les humains de BONNE VOLONTÉ...

...

shadOwCitizen

et quelle était la boutade du 30.01.2010, déjà ? ... SVP

Blog de l'Actualité du Droit du Travail

Merci de nous avoir fait connaitre le blog de maître rocheblave avocat à montpellier spécialiste du droit du travail

Ses articles sont excellents.

Je vous conseille celui sur les injures au travail :
un petit bijoux d'humour et de qualité d'information juridique.

http://www.rocheblave.com/avocat-montpellier/petit-guide-des-grossieretes-au-travail/

C'est un grand Maître ;-)

Cassation sociale

Article pertinent
Mais la référence est erronnée
la bonne est 07- 42 675