Xynthia Sarkozy déréglementer rendre constructible zones inondables En 2009, Sarkozy voulait « déréglementer » pour « construire en zones inondables » en 2009 sarkozy voulait dereglementer pour construire en zones inondables 7254

Xynthia. Nicolas Sarkozy n'en démord pas, il veut « comprendre ce qui s'est passé ». La réponse tient peut-être dans certains de ses discours, dans lesquels il appelait à "déréglementer" pour permettre de "rendre constructibles les zones inondables". "Il faut que l'on redevienne un pays où l'on favorise la prise de risques", déclarait-il aussi en 2008...

Xynthia - Sarkozy voulait construire en zones inondables

Lundi 1er mars, Nicolas Sarkozy a lancé une mission « pour comprendre ce qui s'est passé ». « Il faut qu'on s'interroge pour savoir comment en France, au 21ème siècle, des familles peuvent être surprises dans leur sommeil, mourir noyées dans leur maison [...] On ne peut pas transiger avec la sécurité. De mon point de vue, la sécurité est prioritaire ». Bien envoyé !

« Rendre constructibles les zones inondables »

Pourtant, le 29 avril dernier, le président de la République tenait un tout autre discours, à l'occasion de l'inauguration de l'exposition sur le Grand Paris : « Quel est le problème ? C'est la réglementation. Il faut libérer l'offre. Pour le coup, il faut déréglementer. Il faut élever les coefficients d'occupation des sols [...] Il faut rendre constructibles les zones inondables, mais par des bâtiments adaptés à l'environnement et au risque. Il faut utiliser les interstices, les délaissés d'infrastructure, il faut changer nos procédures, il faut changer notre façon d'appliquer le droit. Allez, pour être plus clair, parce que j'ai conscience de ne pas l'être assez, il faut changer notre façon de concevoir les choses, sortir du respect passif d'une réglementation de plus en plus pesante ».

Favoriser « la prise de risques et la prise d'initiatives »

Le Grand Paris n'est pas la côté Atlantique. Certes. Mais une inondation peut être mortelle en bord de mer, comme à Paris ou dans les Alpes. C'est le principe. Et Sarkozy en a d'ailleurs aussi balancé, sur la loi littoral. En janvier 2008, à l'occasion de la remise du rapport Attali, notamment : « Je suis pour la loi littoral. Que personne ne titre que je suis contre. Mais, en même temps, il faut que l'on redevienne un pays où l'on favorise la prise de risques et la prise d'initiatives » a-t-il déclaré.

Et c'est bien cette idéologie de "prise de risques et de prise d'initiatives" qui a amené près de 6000 maires à rendre constructibles des zones inondables. Résultat : Début 2009, une étude de l'Insee et du Service de l'observation et des statistiques révélait que, entre 1999 et 2007, le nombre de logements construits a augmenté plus fortement en zones inondables qu'en dehors : 5 à 6 millions de personnes résideraient aujourd'hui dans ces espaces.

Et l'on s'étonnera ensuite que des zones inondables soient... inondées ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Et le droit à l'oubli alors

Et le droit à l'oubli alors !!!

Le droit ?

Pour le peu qu'il est respecté... il est surtout la pour nous faire cracher le droit, mais quand toi tu l'appelles, bizarrement, il ne t'écoute pas. L'avocat ? oui il t'écoute, parce que tu le paie, donc il encaisse le chèque, puis il oublie et passe au suivant. Sauf si tu es un gros bonnet, un gros compte. Le droit c'est pas pour le peuple.

Et alors?

Un politicien qui se contredit. Et alors? Ce n'est ni la première fois ni la dernière.

Notez bien que ce qui le dérange, c'est que des personnes soient mortes; pas que l'on ait construit en zone inondable.
A la prochaine alerte on évacuera tout le monde, pour ne pas avoir un bilan catastrophique; par contre rien ne sera fait pour empêcher les promoteurs de faire pression pour obtenir le droit de construire dans les zones inondables.

C'est exactement ce qui s'est passé avec les banques. Le politicien est choqué par la tournure des évènements, agite les bras et fait des déclarations, mais ne fait rien pour que cela ne se reproduise...

Une preuve de mauvaise foi des auteurs de l'article

Avez-vous lu le texte que vous citez ? il dit "des bâtiments adaptés au risques", c'est-à-dire sur pilotis par exemple.

Mauvaise foi, quand tu nous tiens !

Des maisons sur pilotis

Moi j'ai fais construire ma maison sur pilotis. ça marche très bien.
On grimpe par une échelle et l'ascenseur pour la voiture est nickel.
Bien sur le cout de construction est plus élevé qu'une maison sur sol, mais juste le double.

C'est une très bonne idée de notre président de faire construire dans des zones inondables.

Et puis si il y a un problème, ce n'est pas grâce les assurances rembourserons.

Quoi? Ce sont les assurés qui paient les assurances??? non, je crois pas...

pilotis

Dis donc le [merci d'éviter les insultes] tu pourrais essayer de regarder plus loin que le bout de ton appendice nasal !!!!
Les pilotis c'est bien mais je doute que le pékin moyen à qui on aura expliqué qu'il coure le risque de se retrouver isolé au beau milieu d'une immensité acqueuse et que sa bagnole sera transformée en sous-marin soit prêt à signer un chèque au bienveillant promoteur...
D'ailleurs ce dernier devra déterminer la hauteur des pilotis : 3, 6, ou 9 mètres...?
Et l'ascenseur pour mémé ? devrais je dire le "monte charge" ?
Faudra penser à livrer le bateau avec la baraque non ?
Et dire qu'il y en a encore 30% qui sont près à revoter pour le nain !!!
Les français sont des veaux !! et c'est pas moi qui le dit.

PILOTIS

J'ai relu l'article, je n'y ai pas trouvé de pilotis.
De même je n'ai pas trouvé d'échasses sur le dessin.

PILOTIS

Moi non plus je n'ai pas trouvé d'échasses sur le dessin par contre j'y ai vu des une partie des 30% de cons dans l'eau.

inondations. MORTS! TRAUMATISMES ..

que des mots! Du vent qui fait autant de dégâts que celui de Cynthia. Les "bonnes paroles" à chaud , non suivies de réflexion, de concertation avec les victimes et les personnes ad hoc capables de mettre en chantier des plans utiles pour empêcher pareille cata de se renouveler. Je suis toujours estomaquée de constater que les têtes pensantes ne font que r^ver alors que leurs capacités pourraient vraiment aider le monde à aller mieux. Je dis le MONDE!! (voir les autres sinistres...

pilotis

pourquoi les commentaires d'hier ne sont-ils pas publiés? Merci

Ah ! Enorme !!

Le dessin m'a tué de rire ! félicitation à l'auteur !!

mais euh !?

jusqu'à quand continuerons nous à nous accaparer les espaces de liberté que la nature utilise dans des situations extrêmes!? idem pour les espaces naturels...

le reste c'est de la gno-gnotte, des maisons sur pilotis et pourquoi pas une ville sur pilotis (ah merde déjà fait ça s'appelle Venise) et puis j'aime pas l'idée que mes polices d'assurance servent à indemniser des gens qui ont construits en zone inondable !

donc savoir qui a raison entre pro et anti-sarko : ni les uns ni les autres, cette discussion est bien faible face aux erreurs des hommes qui se sont cru plus forts que la nature.

Gilles P.

Je suis un peu étonné que l’on évoque jamais la casse du service public qu’était la DDE Maritime, qui a été basculée aux régions sans moyens, et l’assèchement des budgets d’entretien des digues. Ne parlons pas des moyens pour moderniser les digues !!! Dès 1998 la DDE alertait sur l'état d'abandon des digues, mais le pouvoir a décider de ne rien faire. En 2008, nouveau rapport alarmiste de la DDE qui tirait la sonnette d'alarme: toujours rien.
Pourtant, en Hollande on construit en zone inondable, car il existe un grand service public de protection des populations qui entretient les digues !
En France on a détruit ce service !!!
Argumenter qu’il en faudrait pas construire en zone inondable c’est disculper Sarkozy et Fillon de leurs responsabilités. C’est eux qui emmènent les médias dans cette voie, pour se protéger et protéger le système capitaliste en faillite .
Aujourd’hui on n’est plus en sécurité à cause d’eux.
Lisez ceci : “http://cgt-dieppe.over-blog.com/article-xynthia-la-catastrophe-est-due-a-l-imperitie-des-decideurs-46131037.html” c’est le blog de l’Union locale de Dieppe qui reprend le communiqué de la Fédération CGT de l’équipement !