étude britannique point G Le point G n'existerait pas... en fait le point g n existerait pas 6639

Selon une nouvelle étude britannique...

Ce n’est plus la peine de chercher, mesdames, si vous n’avez pas trouvé votre point G, il y a une bonne raison: il n’existe pas. C’est en tout cas le résultat d’une étude britannique d’une équipe du très sérieux King’s College de Londres, portant sur 1.800 femmes britanniques.


 [Lire l'article complet sur 20minutes.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :