Sarkozy Encore toujours faute salariés Encore et toujours la faute aux salariés encore et toujours la faute aux salaries

Encore et toujours la faute aux salariés ... Le discours de sarkozy sur la croissance donnerait presque les salariés responsables du manque de compétitivité des entreprises françaises. C'est faire peu cas de l'impotence du patronat.

Nous ne sommes pas assez compétitifs : c'est au fond la toile de fond du discours sarkozyen qui justifie l'urgence des « réformes » et l'impossibilité d'augmentations générales de salaire malgré les pertes de pouvoir d'achat dûment constatées par l'Insee. « Nous » sommes donc tous coupables, sauf que les solutions proposées désignent les seuls salariés comme la source de tous « nos » maux.

Un capitalisme « sans projet »


 [Lire l'article complet sur marianne2.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :