Les moines de Tibéhirine assassinés victimes d'une bavure ?

L'armée algérienne est mise en accusation dans un nouveau témoignage sur la mort des sept moines français, tués en 1996, en Algérie. « Les sept moines français séquestrés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, à Tibéhirine, furent tués depuis un hélicoptère de l'armée algérienne. »

« Les sept moines français séquestrés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, à Tibéhirine, par un groupe islamique infiltré par la sécurité militaire, furent tués depuis un hélicoptère de l'armée algérienne. » Cette révélation, c'est un haut fonctionnaire d'un gouvernement occidental qui vient de la faire au quotidien italien La Stampa, dans son édition de dimanche. Il y a un mois, il avait donné rendez-vous, à Helsinki, à Valerio Pellizzari, plume prestigieuse et réputée du journal italien. Un rendez-vous pour parler de l'affaire de Tibéhirine. Comme pour se soulager d'un secret trop longtemps tenu.

[... Qu'en pensera le président algérien Abdelaziz Bouteflika, qui sera présent ce week-end à Paris ...]


 [Lire l'article complet sur ouest-france.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

votez pour cet article : WIKIO    partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : LIVE partagez cet article : MYSPACE partagez cet article : NETVIBES partagez cet article : TWITTER partagez cet article : VIADEO partagez cet article : SCOOPEO partagez cet article : Strumble Upon 

Catégories :