Académie Goncourt Eric Raoult Eric Raoult rappelle Marie NDiaye à son «devoir de réserve» eric raoult rappelle marie ndiaye a son devoir de reserve 6139

On ignore si Monsieur Eric Raoult, député UMP de Seine-Saint-Denis et maire du Raincy, a ouvert « Trois Femmes puissantes », qui a reçu le prix Goncourt la semaine passée. Mais on sait désormais qu'il lit les «Inrockuptibles»...

... à qui Marie NDiaye avait accordé une interview à l'occasion de la sortie de son livre.


 [Lire l'article complet sur bibliobs.nouvelobs.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

la cour UMPiste s y croit deja, en régime chinois.

"Monsieur le député,

Je viens de découvrir avec stupéfaction votre question écrite au ministre de la culture concernant Marie Ndiaye. J'ignore qu'elle en sera la réponse, mais pour ma part et comme je l'imagine pour l'immense majorité des écrivains français, vos propos m'apparaissent ignobles.

Et si Marie Ndiaye considère certains ministres de ce gouvernement « monstrueux », je réitère en ce qui me concerne le terme ignoble. Je suis abasourdi par une telle négation de la part d'un parlementaire français des principes de notre démocratie.

Comment un ancien ministre de l'Intégration, comment un élu de la République peut-il réclamer aux écrivains primés un devoir de réserve, alors même, à l'heure où s'étiolent les contre-pouvoirs en France, que l'honneur des auteurs de ce pays est justement de donner encore de la voix ?

Votre question écrite bafoue notre liberté d'expression au moment où l'Europe célèbre les vingt ans de la fin d'un régime où, soyez en sûr, et pour adapter vos écrits, les écrivains est-allemands « délivraient un message qui se devait de respecter la cohésion nationale et l'image de la RDA ».

Quant à votre quête d'exemplarité, interrogez plutôt le président de la République sur les questions du népotisme, de la négation de la présomption d'innocence ou bien encore de la vulgarité gouvernementale telle qu'elle est
perçue par nos voisins européens.

Achetez s'il vous plaît un grand quotidien en Europe de temps à autre : El Pais, La Repubblica, The Times, Die Welt, Le Soir, Le Temps, et vous pourrez alors nous dire qui du président de la République française ou du tout récent prix Goncourt salit l'image de notre pays." ...

http://www.rue89.com/2009/11/10/monsieur-raoult-votre-question-ecrite-sur-marie-ndiaye-est-ignoble-125456

la censure est leur obsession

en 2008,

"Avec son langage fleuri et prompt à dénoncer le « stalinisme » rampant de la société française, le nouveau secrétaire d’État poursuit en diffamation un blogueur.

Constat déprimant : les gouvernants intolérants qui veulent bâillonner l’internaute sont plus nombreux encore qu’on ne le suppose généralement.

Ainsi, à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne, 17.615 habitants), comme en Chine populaire, quoique par des moyens moins brutaux, on souhaite aujourd’hui faire taire les voix dissidentes qui s’expriment sur le Net. Le député-maire UMP de cette charmante cité balnéaire, Yves Jego, fidèle sarkozyste promu, il y a trois jours, secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, a porté plainte pour diffamation, le mois dernier, contre un directeur d’école du nom d’Yves Poey, militant socialiste, qui avait eu le front de le qualifier sur son blog d’« apparatchik »."

http://www.bakchich.info/Internet-Yves-Jego-pas-vraiment-l,03092.html

censure et controle

"L’un des points les plus obscurs de loi réside dans l’absence d’information sur ce fameux logiciel de sécurisation. Les dépositaires de la loi se sont bien gardés de préciser quoi que ce soit. En revanche, ils se sont empressés de réaliser un appel d’offre [1] (avec un cahier des charges tenu secret) pour désigner l’entreprise qui le mettrait en place. Rien ne filtre sur cette entreprise qui touchera prochainement le pactole afin de mettre en place l’usine à gaz qu’est l’Hadopi. ...

À quoi servira ce logiciel de sécurisation ? Conscient pour de multiple raisons que les adresses IP relevées peuvent être chargées d’erreurs, l’État va préconiser le téléchargement d’un logiciel relié directement à l’Hadopi qui contrôlera –on ne sait pas comment, tous les fantasmes sont permis- ce qui transite par votre ordinateur." ...

http://www.bakchich.info/Le-cote-obscur-d-Hadopi,07570.html

le ministre ne se mouille pas (ben voyons ...)

"Marie Ndiaye: Frédéric Mitterrand refuse de trancher le différend avec Eric Raoult

Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a estimé que Marie NDiaye, Prix Goncourt 2009, et le député UMP Eric Raoult avaient l'un et l'autre le droit de dire ce qu'ils veulent, refusant ainsi de trancher leur différend sur un éventuel "droit de réserve" des écrivains.
"Les écrivains qui reçoivent le Prix Goncourt ont le droit de dire ce qu'ils veulent", a dit le ministre dans une interview à la radio France-Bleue Isère.
"Eric Raoult qui est un ami et un homme très estimable a le droit, en tant citoyen, voire en tant que parlementaire, de dire ce qu'il pense", a ajouté aussitôt M. Mitterrand.
"Je n'ai pas à arbitrer entre une personne privée qui dit ce qu'elle veut dire et un parlementaire qui dit ce qu'il a sur le coeur", a-t-il ajouté. "Ce me regarde en tant que citoyen, ça ne me concerne pas en tant que ministre", a-t-il conclu."

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/marie-ndiaye-frederic-mitterrand-refuse-de-trancher-le-differend-avec-eric-raoult-12-11-2009-708919.php