Chronique médecin travail « Et, nous, comme des lâches on a repris notre sale boulot comme si rien ne s’était passé » et nous comme des laches on a repris notre sale boulot comme si rien ne s etait passe 9002

Abib a 45 ans, il est marié, père de deux jeunes enfants. Sa femme est au chômage depuis dix-huit mois. Il est agent de sécurité depuis six ans.

Ses missions varient. Depuis quelques mois il est en poste dans un hypermarché. Il y travaille comme prestataire, et l’entreprise dans laquelle il est salarié ne cesse de changer de propriétaire. Elle a déjà été rachetée 8 fois en 6 ans.


 [Lire l'article complet sur voila-le-travail.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Quoi ?! Mais c'est pas

Quoi ?! Mais c'est pas possible de reprendre tel quel une information non vérifiée et complètement invérifiable !
:-) ... nan, je déconne.

encore une saloperie

de petit chef nazillon qui lèche le cul de ses patrons et fait du quotidien des employé un enfers ! triste inhumanité ordinaire...

et manifestement à lire l'article les lois du travail ne sont pas respectées (rien de nouveau).