Etats-Unis : les brevets sur les gènes humains sont définitivement interdits

Nos gènes peuvent-ils être brevetés par des firmes privées ? NON ! a définitivement répondu la Cour Suprême US, après 10 années de tergiversations.

Brevets sur les gènes humains Myriad Genetics

Une simple décision de bons sens ? Pensez-vous... Depuis 30 ans, l'Office américain des brevets distribue les breloques comme des petits pains. A tel point que plus de 20% de nos gènes sont actuellement brevetés. La décision définitive de la Cour Suprême intervient après dix ans de bataille judiciaire opposant la société de biotechnologies Myriad Genetics et des associations de chercheurs, de malades et de défense des libertés civiles, l'ACLU notamment.

"Au nom de la loi, je vous brevette"...

Selon Myriad, conforté par l'organisme officiel d'attribution des brevets, deux gènes (BRCA1 et BRCA2) isolés par ses soins lui appartiennent de plein droit, et personne d'autre n'en peut légalement détecter les mutations, sources de cancers du sein et des ovaires. Résultat : Angelina Jolie a dû raquer 3000$ pour débusquer son ADN rebelle. Et des milliers de patients restent sur le carreau pour cause de manque de moyens. Alors qu'on pourrait faire un test pour dix fois moins cher.

Après un délai relativement court pour ce genre de cas (deux mois), les neuf "sages" de la Cour ont jugé à l'unanimité que "l'ADN obtenu de façon naturelle est un pur produit de la nature et n'est pas brevetable, simplement parce qu'il a été isolé". Myriad a "découvert un gène important et nécessaire, mais cette découverte aussi révolutionnaire, innovante et brillante soit-elle ne relève pas fondamentalement" de la loi sur les brevets, écrit le juge Clarence Thomas, dans l'arrêt de la Cour, qui a toutefois confirmé certains brevets portant sur l'ADN complémentaire (artificiellement synthétisé). Une belle victoire pour les associations.

Heureusement, il y a l'Europe !

Les dizaines de milliers de brevets sur les gènes tombent donc à l'eau, outre-Atlantique. C'est ballot. Tous les labos pourront désormais produire des tests de dépistage et lancer des recherches sur des gènes "découverts" par d'autres. Cette décision concerne les Etats-Unis. Mais que les défenseurs de la liberté de confisquer la nature se rassurent : l'Europe a, quant à elle, définitivement validé le principe de ces deux brevets de Myriad Genetics, en 2008, sans aucun recours possible. Et des centaines de brevets de ce (troisième) type, sont toujours distribués, tous les ans... Les pauvres malades n'auront qu'à aller se faire voir soigner chez les yankees.

"Lorsque Dieu a créé l'homme et la femme, il a bêtement oublié d'en déposer le brevet, si bien que maintenant le premier imbécile venu peut en faire autant" [George Bernard Shaw]

[Sources : aclu.org, washingtonpost.com]

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

boutade lmous 21.06.2013 <>

boutade lmous 21.06.2013 <> Albert Einstein.

21 juin : fête de la Musique (orijine golale et celtale/O+ri+jên/'"Polymnie&Apollon"' polliimn : hymne liée à poLLitique) + solstice d'été.

Dani le Verbe.

www.politique.net/2013060501-sarkozy-conferences.htm

bonäle date Akatbra.

'goldman sachs' ne 'Gold man; Sachs/Saxe/Otto von Bismarck/ultralibéralisme'/'commission européenne'/'fmi'/et...

En fait, n'importe qui

En fait, n'importe qui pouvait se faire séquencer sans verser un cent à Myriad.

C'est seulement l'interprétation qui pouvait faire l'objet d'un rémunération.

N'oubliez pas que Myriad a toujours le brevet sur le test.