Etats-Unis protègent laboratoires pharmaceutiques recours judiciaire vaccins grippe A Grippe A : immunité juridique pour les fabricants de vaccins etats unis vaccins grippe laboratoires pharmaceutiques proteges immunite juridique 5126

La grippe A fait des miracles. Des dizaines de milliards de dollars de commandes annoncées, les labos rivalisent d'ingéniosité pour battre les records de vitesse de mise au point des vaccins. D'autant que les Etats-Unis ont accordé l'immunité juridique totale aux industries pharmaceutiques en cas de problème sanitaire...

Vaccin grippe A

A l'assaut du Graal...

Les vaccins contre la grippe A seront bientôt prêts. Parole de Big Pharma. Les tests sur les humains ont déjà commencé dans cinq pays et la vaccination de masse pourra débuter courant septembre. Record absolu. Jusqu'à la semaine dernière, pourtant, les seringues n'étaient pas attendues avant la fin du mois d'octobre. Mais les firmes pharmaceutiques ne manquent pas d'imagination, surtout quand des dizaines de milliards sont à la clé. Baxter, GlaxoSmithKline (GSK) et Novartis se contentent d'"adapter" des vaccins pré-pandémiques déjà validés. Les nouvelles moutures ne nécessiteront donc pas de repasser par la case d'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM). Exit les tests de sécurité. Aussi simple...

Vaccination mal préparée

The Lancet a récemment mis en garde les responsables sanitaires mondiaux contre l'allègement des procédures réglementaires qui exposerait les populations à des risques réels de complications post-vaccinales. Au contraire, l'hebdomadaire médical britannique a plaidé pour une élaboration méticuleuse et une surveillance accrue des possibles effets secondaires. Bref, tout le contraire de ce qui est en train de se produire. The Lancet a aussi lancé un pavé dans la marre en rappelant le triste épisode d'une campagne de vaccination accélérée contre une souche virulente de grippe porcine aux Etats-Unis, en 1976, qui avait causé la mort de plusieurs personnes, et qui avait vu des milliers d'autres réclamer des indemnités suite à des complications liées à la vaccination.

Immunité juridique des labos

Mais les laboratoires peuvent se rassurer. L'administration américaine leur a octroyé une immunité juridique totale. La secrétaire d'Etat américaine à la santé, Kathleen Sebelius, a signé en juin un décret les libérant de toute responsabilité en cas de complications judiciaires. Comme cela se fait souvent Outre-Atlantique (et ailleurs, d'ailleurs), c'est un fonds public d'urgence sanitaire qui prendra en charge les éventuelles contreparties financières.

Antiviraux inefficaces voire dangereux

Selon les données actuelles de l'OMS, la virulence de la grippe A est très légèrement supérieure à celle de la grippe saisonnière. Si le virus mutait dans une forme plus dangereuse, les vaccins seraient inefficaces. Autant que les antiviraux ? Car The Lancet a publié samedi dernier une étude menée par le National Institute for Health and Clinical Excellence (Nice) de Grande-Bretagne, qui établit que les antiviraux Tamiflu et Relenza - jusqu'à présent décrits comme la panacée anti-grippe A - réduisent la durée des symptômes chez les personnes atteintes par le virus... d'environ une demi-journée. Révolutionnaire ! Et une étude britannique vient aussi de montrer que ces médicaments ne devraient pas être prescrits aux enfants, les effets indésirables l'emportant sur les bénéfices.

On nous cache tout, on ne nous dit rien ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

ils diront qu'ils ont voulu faire au mieux ...

bon retour, Napak, dans ce monde d'infamie organisée.

Merci :-)

Merci :-)

bon retour

héhé, ça fait plaisir de te relire.
Je sens qu'il va y avoir de la matière...

PS: chez nous, en Belgique, c'est la saison des cueillettes (ouai, on cherche des saisonniers pour pas cher) et des évasions...(on est parvenu à dépasser la moyenne d'un évadé par jour il y a peu...)

il faut refuser cette vaccine a tout prix.... mark le rost-bif

http://blogue.chaudiere.ca/2009/07/dites-non-au-futur-vaccin-contre-linfluenza-a-h1n1/

http://www.davidicke.com/content/view/25191

et

http://www.medicalnewstoday.com/articles/51913.php

A propos du vaccin....

Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique

Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy... (avant la déclaration officielle de cette grippe)
http://www.sanofi-aventis.com/presse/communiques/2009/ppc_24324.asp
**********************************
Grippe A : un cheval de Troie placé dans l’effondrement économique de l’automne ?
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/grippe-a-un-cheval-de-troie-place-59708
****************************************
Le professeur de médecine et député UMP Bernard Debré affirme que la grippe A (H1N1) "n'est pas dangereuse" et que la mobilisation contre la pandémie "ne sert qu'à nous faire peur", dans une interview, parue dimanche 26 juillet dans le Journal du Dimanche. "Cette grippe n'est pas dangereuse. On s'est rendu compte qu'elle était peut-être même un peu moins dangereuse que la grippe saisonnière. Alors maintenant, il faut siffler la fin de la partie !", déclare M. Debré.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/07/26/pour-bernard-debre-la-grippe-a-est-une-grippette_1222942_3244.html

Pour ceux qui comprenne l'espagnol (sous titré en portugais)

Edifiant !!! Désolé, j'ai pas trouvé la version en français ...
http://www.youtube.com/watch?v=CcgCBiyGljM

folle croisade d'extermination et "prévention" à tout prix

On se prépare donc et résolument à une nouvelle et folle croisade d'extermination et "prévention" à tout prix des « méchants » microbes via des vaccins dont (notamment) le sénat français a acté qu'il n'y avait aucune preuve scientifique de leur utilité ! Cherchez donc l'erreur !

« Le député qui présidait une table ronde sur la vaccination en France, le 6 juin dernier [2007] au Sénat, estime « qu'il n'existe pas de preuve scientifique sur l'utilité des vaccins ». (Sources : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=31102 et http://www.senat.fr/bulletin/20070604/sante.html).

"Le 'Microbisme' est une doctrine fataliste monstrueuse qui suppose qu'à l'origine des choses,
Dieu aurait créé les germes des microbes destinés à nous rendre malades."
(Pr. Antoine Béchamp)

Pire, le célèbre microbiologiste et inventeur (pourtant) du premier antibiotique René Dubos prévient des dangers réels encourus et vérifiés : "L'élimination d'un type de micro-organisme ne fait que créer une niche pour d'autres pathogènes. (...) La science réductionniste ne se soucie que des nuisibles et non de leur écologie." René Dubos peut être considéré comme le fondateur de l'écologie de la santé. (cf. « L'Homme et l'adaptation au milieu » Payot, Paris, 1973).

Le Pr Jacqueline Bousquet précise de son côté : "La science matérialiste traque et tue sans relâche des « agresseurs » imaginaires qui ne sont autres que les constituants naturels de l'organisme dont la stéréochimie a changé, alors qu'ils ne sont que les témoins du terrain des individus ! "(…) "Les « épidémies » ne frappent que des gens ou des animaux fragilisés et s'arrêtent spontanément sans la moindre intervention médicale. D'autant mieux, d'ailleurs, qu'il n'y a pas d'intervention médicale. Les autorités, conseillées par des « experts » (…) continuent à nous imposer les vaccinations — acte anti-scientifique s'il en est — faisant preuve de l'inculture et de l'irresponsabilité du corps médical qui, depuis Pasteur, répète sans jamais les remettre en question des dogmes éculés, depuis longtemps rejetés par nos voisins européens par le danger qu'ils représentent ! "

Détails et liens internes :
http://www.retrouversonnord.be/grippe.htm#verre

Nota bene

N'oublions pas que voici plus d'un mois le gouvernement Sarkozy prévoyait que la grippe A ait des conséquences plus graves sur l'économie que la crise financière ...
Décidément nous avons un gouvernement de devins ! [sic]

Très pratique cette "grippe" pour faire oublier les conséquences et les responsabilités de la crise financière (et les inconséquences des dirigeants participant au G20 de Londres)

Désormais les plus de 4400 milliards de Dollars évaporés dans la crise financière se seront bientôt évaporés pour "sauver les citoyens d'un risque pandémique majeur" ...

Ha ha ha la bonne blague, aucune mesure n'a été prise pour éviter la propagation mondiale du virus.
S'il avait été si virulent les aéroports auraient été fermés ou il y aurait au moins eu des périodes de quarantaine pour toute migration (histoire de s'assurer que les arrivants ne soient pas porteurs du virus)

Un chiffre à garder en mémoire : La grippe saisonnière "classique" tue chaque année entre 1500 et 2500 Français.
Nous sommes très loin d'une telle virulence avec la grippe "A".

Dernier point, le Tamiflu est produit par un laboratoire dans lesquels Donald Rumsfeld a des parts (hé oui, le type qui déclarait le 10 septembre 2001 que la défense des USA avait égaré 2.3 trillions de dollars sur Fox-News... Le lendemain c'était le WTC et le même donald décidait d'en accuser l'Irak )

Les médecins Anglais sont en train de dénoncer les effets secondaires du Tamiflu :
http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/262003/

Une sacrée imposture mondialement organisée par nos chers Zélus des pays occidentaux dits "démocratiques et propres" ...

Nous n'avons plus rien à envier aux machines de propagande des dictatures...

En France aussi ...

En France aussi les labo sont défaussés de leur responsabilité depuis 2004(?), en effet en cas d'accident vaccinal c'est l'ONIAM (office national d'indemnisation des accidents médicaux) qui indemnise.
http://www.oniam.fr/

Dans le cas d'une

Uniquement dans le cas d'une vaccination obligatoire il me semble, non ? Ce qui ne sera pas le cas pour la grippe A.

@micalement

Immunité pour les labos qui produisent le vaccin aux français

L’immunité juridique accordé aux fabricants de vaccins aux Etats-Unis a fait jaser.
Or, on se rend compte aujourd'hui que l’Etat français fait bien pire.
Grace à une autorité administrative indépendante et au professionnalisme des journalistes du Point, on apprend que deux laboratoires pharmaceutiques sont couverts par l’ immunité juridique**, la société industrielle GSK a obtenu des pouvoirs publics que les effets secondaires, quelque soit leur gravité, ne seront pas répertoriés par les centres de pharmacovigilance ( c’est tout de même attérant ! ) .

Baxter refuse l’accès au contrat ratifié avec l’Etat qui s’en prévaloit pour continuer de refuser de le communiquer en dépit des déclarations de transparence mensongères de la ministre de la santé . C’est très tendancieux car contraire à nos institutions républicaines.