Etymologie politique imbéciles mots sens Sarkozy kouchner hortefeux L'étymologie politique au secours des imbéciles etymologie politique au secours des imbeciles

Nous sommes quelques à ne plus rien comprendre à la politique... nous, les imbéciles.

Quand Sarkozy négocie à tout va avec les plus grands tortionnaires de la planète : Hu Jintao, Kadhafi, Sassou Nguesso, Poutine, les Farc ... Il y a toujours un ministre pour nous expliquer que vendre des armes aux dictateurs favorise la démocratie. Pas vrai, messieurs Kouchner, Levitte, et Morin ? Je ne comprends pas.

Quand il s'agit de justifier la baisse des impôts pour les privilégiés, il y a toujours un ministre pour nous expliquer que pour améliorer la situation des pauvres, il faut donner de l'argent aux riches. Pas vrai, messieurs Sarkozy, Raffarin, madame Parisot ? Je ne comprends pas.
sarkozy imbécile

Quand il s'agit de favoriser l'intégration des immigrés, il y a toujours un ministre pour nous expliquer que les expulsions sont la meilleure solution. Pas vrai, monsieur Hortefeux ?

Bref, on pourrait multiplier ce genre de sophismes pernicieux à l'infini. Car les mots n'ont plus aucun sens en politique. Et si certains peuvent encore prétendre à rester compréhensibles, c'est la logique qu'on leur applique qui les écrase définitivement. Alors tout ce qu'il nous reste, ce sont les images de ceux qui les prononcent, et leur nom (de famille)...

Hortefeux : Nom de famille rencontré en Alsace au XIXe siècle, puis en Lorraine, le nom semble originaire de Bourgogne, où il est mentionné au XVIIIe siècle. Sens possibles : celui qui combat le feu, ou encore maison, hameau exposés aux incendies. Hortefeux combattant, seul, contre des hordes d'immigrés qui incendient la France à tout va. C'est beau comme un ministère...

Kouchner : Tout comme la forme voisine Kouchnir, c'est un nom qui a été porté par des Juifs askhénazes, francisation de Kushner ou Kushnir. Il correspond au métier de fourreur (allemand "Kürschner", yiddish "Kushner", ukrainien "kushnir", polonais "kusnierz"). Kouchner fourre, mais que peut-il bien fourrer ? Diantre !

Fillon : Diminutif de "fils", qui désignait peut-être le plus jeune fils de la famille. On trouve le nom notamment dans l'Aisne et la Haute-Savoie. Variantes : Fillon, Filion, Fion. Euh... Fion ? Un rapport avec Kouchner, peut-être ? Naaannn...

Sarkozy : Là, c'est du lourd, du pesant, de l'odorant... c'est Charlie Hebdo qui nous apprend que Sarkozy se prononce "char-köz-y" en hongrois. Ne surtout pas confondre avec "kar-chö-zy". Sauf que prononcé à la française, "sar-ko-zy", ça signifie "dans la merde", "sar" signifiant "merde"...

 

Dont acte ! Koucher, Fillon, Sarkozy, tout s'explique, chacun à son poste !

Quand je vous dit que les mots ont un sens... 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

CQFD, merci pour ce billet

CQFD, merci pour ce billet rafraichissant (malgré tout)

Découverte de ce site

Et bien le ton est donné. A lire l'ensemble je vois que nous avons affaire à de grands démocrates??? Il est vrai que ce que l'on appelle communément " la gauche pas toujours caviar d'ailleurs " a fait mieux en son temps.Nous en voyons les résultats aujourd'hui.
J'oubliais la perfection,le risque zéro n'existant pas il ne faut pas s'étonner!
Depuis que nous avons un président élu avec une majorité incontestable;depuis que son gouvernement a intégré en son sein des ministres et secrétaires d'état issus de l'opposition. Je suis choqué par la position de certains prétendus journalistes sur ce sujet
Ils sont peu à faire leur métier donner les informations complètes qui permettront aux lecteurs, aux auditeurs, de recevoir les informations lui permettant de se faire une opinion quelque soit ses idées.
Alain.

LES INFORMATIONS ! C'EST TOUT !

Bien évidemment ,que nous saurons les commenter!ces infos ! tous seuls comme des grands, et à notre sauce!! pas à la vôtre Mrs et Mmes les médias ! laquelle (sauce) s'avèrera peut-être néfaste, particulièrement ,pour les sans opinions (fatigués de réflêchir) ou bien ceux qui se laissent abreuver par des mots ,que seuls les politiciens et les académiciens savent employer à bon escient!!! ZIZOU