expulsions immobilières France Expulsions immobilières : la crise fait craindre le pire expulsions immobilieres crise fait craindre pire 3681

11 284 familles ont été expulsées en 2008 selon le ministère du Logement... Dimanche, la saison des expulsions reprend, après quatre mois d'arrêt, hiver oblige.

Jeudi, Christine Boutin a annoncé dans Le Parisien qu'«il n'y aura plus d'expulsions sans solution de relogement ou d'hébergement». Or, dans l'instruction donnée aux préfets le même jour, elle n'évoque déjà plus qu'«une proposition au moins d'hébergement provisoire», type foyer, résidence sociale, centre d'accueil pour sans-abri ou hôtel.


 [Lire l'article complet sur 20minutes.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

que d incompétence !

à moins que ce soit du foutage de tronche ? Cette bonne femme qui ose dire qu elle est le membre "social" du gouvernement, n est pas au courant que les foyers, residences sociales centre d accueil et hotels sont blindés en region parisienne ?

et à propos des hoteliers, ça la gene toujours pas que ceux avec qui travaillent les services sociaux, s enrichissent en 4 ou 5 ans avec l argent public et se transforment ensuite en hotels pour touristes ? L argent qui leur est donné pour héberger les sans logement, ne serait pas mieux utilisé à construire des logements et des centres d accueil ? Ca fait des années que ce scandale dure !