Annonce Gandrange Nicolas Sarkozy marché Corus Gandrange Elysée 300 millions euros Gandrange - Corus : l'Elysée n'est pas intervenu gandrange corus l elysee n est pas intervenu 5909

Contrairement à ce que pouvait laisser croire l'annonce de Nicolas Sarkozy, le marché de 300 millions d'euros entre Corus et Gandrange ne doit rien à l'Elysée.

La CGT-cheminots a indiqué mercredi que le marché de 300 millions d'euros au sidérurgiste anglo-néerlandais Corus annoncé par Nicolas Sarkozy lors de sa visite à Gandrange (Moselle) jeudi dernier avait été passé sans intervention de l'Elysée, ce qu'a confirmé la SNCF à l'AFP. Selon un communiqué de la CGT, "ce marché fait l'objet d'un contrat mixte SNCF/RFF", qui "a été négocié par le service Achats de la SNCF".


 [Lire l'article complet sur e24.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :