REGION GENEVE Des noms «trop» arabes pour travailler Genève : Des noms «trop» arabes pour travailler ? geneve des noms trop arabes pour travailler 15533

Un employé d’un salon de coiffure Jean Louis David a dû changer de prénom. Unia dénonce une pratique discriminatoire.

«Si tu veux travailler chez nous, il va falloir changer de prénom.» C’est ainsi qu’a été reçu Nassim à son premier jour de travail dans un salon de coiffure Jean Louis David. «A contrecœur et par nécessité», il opte pour Tiago.


 [Lire l'article complet sur lecourrier.ch]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :