techniques géolocalisation péril libertés individuelles La géolocalisation, ce nouveau fil à la patte qui rassure... ou pas !? geolocalisation localisation gps gsm cnil libertes individuelles edvige 2617

Les technologies qui permettent de suivre à la trace adolescents en mal d'indépendance ou malades d'Alzheimer sont en plein essor. Alex Türk, président de la CNIL, alerte l'opinion sur les dangers...

Bracelets électroniques pour nouveau-nés, dispositifs GPS pour personnes âgées, téléphones portables «espions» pour collégiens… Après la polémique provoquée par le fichier Edvige, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) rappelle que d'autres moyens de surveillance menacent plus fortement encore le droit à l'intimité. Sans crier gare, ces nouveaux «fils à la patte» s'insinuent dans le quotidien. «Les Français ont peur d'Edvige car c'est un fichier “police” mais ils devraient aussi s'inquiéter de la multiplication des techniques de traçage des personnes développées par des sociétés privées», alerte Alex Türk, président de la Cnil et sénateur du Nord (non inscrit), qui rendra une recommandation sur le sujet début 2009.


 [Lire l'article complet sur lefigaro.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

les Shadocks masqués pédalent

Et ça continue!