Grande Bretagne : 8 millions d'enfants fichés en secret

Dans l'obscurité la plus totale, une base de données géante vient de voir le jour en Grande Bretagne. Toutes les informations administratives, scolaires ou comportementales des enfants y sont stockées. Avec possibilité de consultation et d'enrichissement par divers services (police, services sociaux, médecins)...

Capita One - 8 millions d'enfants fichés en Grande Bretagne

Les parents n'ont pas été informés. Pourtant, le système, répondant au doux nom de "One", développé par la société Capita, un gros prestataire du gouvernent, est déjà en place et des milliers de professeurs s'en donnent à coeur joie. Tandis qu'une centaine d'autorités locales est dès à présent en mesure de consulter les données.

Tout ce qui peut concerner la scolarité de l'enfant y est enregistré : son adresse, ses fiches de présences, ses notes, son comportement, ses photos, les remarques de l'encadrement scolaire... Ces données pourront être conservées indéfiniment, et... enrichies par d'autres intervenants autorisés : la police ou les services sociaux notamment... Bref, une vaste base de données généralisée où tout pourra être consigné, tout au long de la vie des personnes, et consultable à volonté. La modernité...

Les auteurs de Science Fiction n'en reviennent toujours pas, on leur a piqué leur business.

[Sources : thesundaytimes.co.uk, dailymail.co.uk]

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

votez pour cet article : WIKIO    partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : LIVE partagez cet article : MYSPACE partagez cet article : NETVIBES partagez cet article : TWITTER partagez cet article : VIADEO partagez cet article : SCOOPEO partagez cet article : Strumble Upon 

Catégories :

base de données géante

Sidérant ! Incroyable !
Ces roastbeefs sont vraiment les rois des cons !

Base élève ++

A comparer à notre système, qui a certes été amendé de haute lutte...

Mais virez certaines dispositions par la porte, elles reviennent par la fenêtre, par exemple sous le truchement d'accords locaux dits "de prévention de la délinquance"... qui voient transmettre aux forces de l'ordre des infos sur les bagarres de cour de récré ou autre de "vol" de trousses:
http://www.leravi.org/spip.php?article1364

UK love Orwell

Quelle désillusion, moi qui croyais que tout cela était déjà en ligne sur face de bouc :/

Ce pays avait fait la même chose avec une énorme dB ADN de ses citoyens mais ça avait merdé ^^ Idem avec tous les grabataires pour les faire bosser, mais là ça avait trop bien marché (décès +300%)...

Ils sont devenus accros à la surveillance. Prochaine étape : le soma !