rupture temporaire négociations Athènes banques Grèce : Parfum de faillite à Athènes grece parfum de faillite a athenes 12034

La rupture temporaire des négociations entre Athènes et les banques, vendredi dernier, fait craindre un échec du plan de sauvetage.

L'événement a été éclipsé par la disparition du triple A français. Pourtant, la rupture des négociations entre la Grèce et ses banques créancières doit inquiéter au moins, sinon plus, que la dernière décision de Standard & Poor's. Faute d'un accord rapide, le pays pourrait se retrouver en faillite dans les deux mois.


 [Lire l'article complet sur liberation.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :