greek crisis Egée château branlant Greek crisis: Egée greek crisis egee 12858

La Mémorandocratie ces derniers jours, s'apparente à un château branlant, tandis qu'en dehors de la Baronnie et pour ce qui est de la « construction » européenne, la grande auberge devient décidément espagnole, sans compter sur les spéculateurs qui donneraient trois moins à l'euro, guère davantage, pour... se sauver.

Et aux Grecs ? Ce dimanche « Avgi », quotidien proche de SYRIZA titre : « Nous prendrons la responsabilité [de gouverner] et nous garantirons l'unité du peuple à travers un programme qui sortira la Grèce de la crise, de la pauvreté et du discrédit », tandis que toutes les autres formations politiques ne voient plus qu'un seul adversaire, la Gauche radicale.


 [Lire l'article complet sur greekcrisisnow.blogspot.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :