Roselyne Bachelot commandes 50 millions vaccins Grippe A : l'épidémie de fièvre acheteuse est enrayée grippe a h1n1 epidemie annulation commandes vaccins 6657

Roselyne a bacheloté son sujet. Lundi soir, sur TF1, elle a annoncé que des commandes comptant pour 50 millions de vaccins "n'avaient été ni livrées, ni payées, elles sont donc résiliées". Clair, net et sans bavure. Ouf ! L'Etat a sauvé 350 millions d'euros (sur les 2 milliards engagés). Vive l'Etat !

Annulation des commandes de vaccins contre la grippe A-H1N1

Sauf que ce matin, sur RTL, la ministre de la Santé a (de nouveau) changé de registre : en réalité, seul Sanofi-Pasteur a pour l'instant accepté d'annuler une commande de 9 millions de piquouzes "sans aucune indemnité". Pourquoi un tel élan de générosité ? Mystère. Pour le reste, il ne s'agit que d'un "objectif" et les négociations sont en cours. Les discussions s'avèrent d'ailleurs difficiles car "il n'y avait pas de clause de résiliation", a concédé la ministre.

Tromperie sur la marchandise

L'argument choc de Roselyne Bachelot est que "nous sommes en face d'un changement substantiel de la nature du produit puisqu'ils nous ont été vendus comme étant des vaccins à deux injections"... Intéressant : en France, ce sont donc les laboratoires qui décident du nombre d'injections ? Au passage, on pourrait aussi recommander à Mâme Bachelot de "résilier" les contrats des représentants de l'industrie pharmaceutique qui sévissent au sein de son ministère, ceux-là même qui ont vendu le virus A/H1N1 comme étant une maladie ultra-mortelle. Un "changement substantiel de la nature du produit"...

Tamiflop

Contrairement à ce que prétend aujourd'hui le ministère, le gouvernement ne s'est pas contenté de suivre les avis de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Loin de là. Lorsque l'Organisation conseillait de pratiquer une seule injection (fin octobre), les autorités françaises ont continué durant plusieurs semaines de s'aligner sur l'Agence européenne des médicaments (EMEA) en prétendant que deux étaient nécessaires. Idem pour le Tamiflu, pour lequel l'OMS a toujours recommandé de limiter les prescriptions aux seuls cas à risque, mais le ministère maintient - encore aujourd'hui, envers et contre tous - qu'il faut le faire gober à chaque malade.

Prudence, prudence

Si la gestion de la crise a été calamiteuse, il est néanmoins difficile de critiquer l'excès de précaution dont a fait preuve le gouvernement. On aimerait simplement que nos autorités sanitaires portent autant d'attention à d'autres sujets, bien plus préoccupants : OGM, pesticides, bisphénol A, Sarm, obésité, nanoparticules dans l'alimentation...

Bonne année et... bonne santé, surtout.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Au québec

Au québec, c'est la même chose (bien que 55% de la population soit vacciné), mais l'opposition n'a pas encore bien compris ce qui s'est passé et est encore sous les effets secondaires de la médiatisation de la terreur :

«Le critique péquiste en matière de santé, le député Bernard Drainville, désapprouve l'empressement du gouvernement à se débarrasser de ses surplus.

L'objectif du gouvernement, qui était de vacciner la vaste majorité des Québécois, n'a toujours pas été atteint, rappelle M. Drainville: «Ce serait un peu ridicule qu'on renonce à nos doses de vaccin alors qu'on a encore 45% de la population qui n'est pas vaccinée, pour réaliser tout à coup qu'il y a une troisième vague et qu'on n'a pas les vaccins pour protéger notre population.»

La fièv’ ach’teuse...

Ma femme elle a une maladie
Paraît qu’c’est une épidémie
C’est pas une maladie honteuse,
Elle a seulement la fièv’ ach’teuse
...

chantaient Les Glochos

le reste des paroles: http://www.lesglochos.oxatis.com/Files/14674/5122100069074.doc
et un extrait sonore http://www.lesglochos.oxatis.com/Files/14674/754200155494.mp3
à retrouver sur leur site: http://www.lesglochos.oxatis.com/PBCPPlayer.asp?ID=89832

Trop de précautions ?

C'est plutôt un excès de précipitation du gouvernement français, d'autant qu'il lui faudra remettre ça dans quelques mois pour le nouveau Htruc-Nbidule machin-chouette hybride.
Dans le cochon, tout est bon, même la grippette, tant qu'elle est confiée aux bons soins de l'OMS qui veille sur le monde tel le loup sur un troupeau de moutons.
Et entre l'Egypte qui a zigouillé ses pourceaux et la France qui ne jure que par le vaccin porc-salut (cochon qui s'en dédit), il existe la Pologne qui sait au moins où se trouve les vrais virus :
article Donald Tusk
vidéo Donald Tusk
(Donald Tusk est le 1er ministre Polonais)

il ne faut jamais innocenter un politicien, sans preuves

... mais qui te l'as dit, que : c'est "plutôt un excès de précipitation du gouvernement" ? Tant qu'à se livrer à des hypothèses on peut aussi bien soutenir que c'est au contraire à tête parfaitement reposée, que les étronfumants qui nous gouvernent ont vu là une belle occasion de remplir les caisses des labos pharmaceutiques. Et de toucher leur petite (ou grosse) enveloppe au passage.

serait-ce de trop aussi, à

serait-ce de trop aussi, à l'attention des journalistes qui ont la primauté de s'adresser à qui de droit, de rappeler aux personnalités politiques que :

Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir ! Gouverner, c'est prévoir !

mais j'en fais peut-être un peu trop moi aussi... ;o)

c'était, à une autre époque...

soit dit sans nostalgie, pour un illusoire âge-d'or-de-la-presse : il y a longtemps, Anonymous, que les journalistes n'exercent plus leur primauté (comme tu dis) de s'adresser à qui de droit et qu'ils ne fonctionnent plus au contraire que comme inter-fesse des personnalités politiques, et de leurs vaseux communicants

h7n7= 60% de déces

Abudabi, et le Qatar prennent soin de leur nation, ils ne leur mentent pas, la propagande y est limitée: ils viennent tous 2 d'interdire les oeufs et volaille d'Espagne à cause du virus H7N7: pas de traitement efficace, ni de vaccin, contrairement au h1n1
Les vaccins achetés en 2004, et qui devaient être périmés en 2009 on été injectés... la bonne affaire est là, tous le reste c'est du tapage médiatique pour faire passe la pilule.