vaccination masse débutera jeudi 12 novembre Grippe A : la vaccination tourne au sketch grippe a la vaccination jeudi 12 novembre tourne au sketch 6100

La vaccination de masse contre la grippe A commencera jeudi prochain, mais rien n'est prêt. Médecins et infirmières rechignant à se porter volontaires, les préfets sont contraints de réquisitionner les récalcitrants. Ambiance.

Plan de vaccination grippe A - jeudi 12 novembre

Roselyne Bachelot a recommandé, vendredi, une vaccination en deux injections pour l'ensemble de la population au titre d'un "schéma vaccinal prudentiel", dans la droite ligne de l'Agence européenne du médicament (EMEA)... tout juste une semaine après que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ait préconisé l'injection unique. Avec 94 millions de doses commandées et seulement 13 millions de Français prévoyant de se faire piquer, on pourrait même pousser le bouchon "prudentiel" jusqu'à 7 injections par tête de pipe. Pourquoi se gêner... D'autant que l'OMS vient de rappeler que "non seulement les vaccins constituent bien la meilleure barrière contre le virus de la grippe A, mais en plus, ils sont vraiment sûrs". Dont acte.

Les préfets réquisitionnent

Sauf que pour vacciner, il ne suffit pas de balancer les cartons de seringue d'un avion, en pleine cambrousse. Il faut aussi des locaux et du personnel : le Ministère de la Santé a prévu 1 centre pour une brochette bien fournie de 100.000 habitants. Chaque centre sera géré par une à quatre équipes, chacune composée d'un ou deux médecins, de deux à trois infirmières diplômées épaulées de deux élèves infirmiers, sans compter le personnel administratif chargé de remplir la paperasse. Paris disposera de 22 centres, la Lozère se contentera de cinq...

Problème : le corps médical ne se bouscule pas au portillon, rebuté par les postillons ? Les préfets sont ainsi contraints de dégainer les réquisitions. Deuxième problème, en période d'épidémie galopante, réquisitionner un médecin du jour au lendemain pour une période allant de 1 à 4 mois n'est pas anodin, surtout dans les zones peu dotées (la Lozère compte en tout et pour tout 176 médecins, selon le décompte du Conseil Général, y compris les spécialistes et les hospitaliers).

Vaccination des équipes médicales

Troisième problème. Très peu de médecins ont jusqu'à présent accepté de se faire vacciner, mais pour éviter d'exposer du personnel non immunisé, Mâme Bachelot a réponse à tout : "toute équipe de vaccination devra s'auto-vacciner lors de sa première vacation" dit la circulaire du 24 août. Ce qui n'est pas fait pour encourager les récalcitrants à se porter volontaires. Surtout si l'on considère que le corps humain (même celui des médecins, si si) met deux semaines à s'immuniser après la piquouze fatidique. En ajoutant les 3 semaines d'attente entre les deux injections (un peu de mauvais esprit ne fait pas plus de mal qu'une piqûre), on arrive à 8 semaines d'attente au total avant que la décoction produise théoriquement son effet. La plupart des centres auront alors déjà réalisé le plus gros du boulot.

"Faute disciplinaire"

Du côté des infirmiers en herbe, certains préfets (comme à Melun), confrontés à une fronde massive, ont décidé de réquisitionner tous les élèves de 2ème et 3ème année, deux jours par semaine... Autant de disponibilités retirées aux hôpitaux du coin, qui les attendaient de pied ferme lundi prochain, date du début de leur stage. Hôpitaux qui n'ont toujours pas été officiellement informés de la mesure de rétorsion. Et en cas de refus ? Certains se sont vus menacés de "faute disciplinaire" susceptible de remettre en cause la suite de leurs études. A la guerre comme à la guerre !

Dans les centres hospitaliers, d'ailleurs, la tension est à son comble. Les vacances n'ont pas eu l'effet escompté sur l'épidémie. Et la propagation du virus a "continué de s'intensifier", avec 341 000 consultations la semaine dernière, selon l'Institut de veille sanitaire. Dommage, car le personnel médical - aussi - prend des vacances. Mais cette fois, interdiction absolue de partir à l'étranger ! Dixit le ministère de la Santé, qui a quand même accédé aux demandes pressantes des médecins hospitaliers : depuis une semaine, les services d'urgence ont le droit d'embaucher du personnel temporaire... introuvable, en si peu de temps. Merci quand même.

La guerre du Tamiflu

Une anecdote, en passant : en septembre, l'hôpital Jean Verdier de Bondy a reçu des caisses de Tamiflu. Le personnel n'en est toujours pas revenu : il s'agissait de l'ensemble des doses disponibles pour les enfants du 9-3 ! Le médicament n'étant pas encore disponible dans les pharmacies publiques, les jeunes séquano-dionysiens qui s'étaient vus prescrire l'antiviral magique devaient obligatoirement repasser par la case hosto, pour y être à nouveau examinés, avant de pouvoir toucher le Graal ! Tout cela sans personnel supplémentaire (ils ont méthodiquement vidé tous les cartons pour vérifier). Bien sûr, il va sans dire que l'hôpital est très bien desservi par les transports en commun : un arrêt de bus et le canal de l'Ourcq à proximité. Au bout de 10 jours, panique à bord, et changement de cap, le Tamiflu pouvait être distribué sans nouvelle consultation. Puis, rapidement, nouveau changement de cap, le Tamiflu a pu être distribué dans les pharmacies de ville. Ouf ! Et bientôt en diffusion express dans l'eau du robinet ?

Dernier problème et pas le moindre, l'épidémie devient de plus en plus inquiétante : un chat américain a été contaminé par ses maîtres ! Là, ça devient sérieux...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Médical terreur !

Qui décide une médication ? Est-ce les fabricants de médicaments ? Les journalistes ? Le Gouvernement ? Les étasuniens ? Les censeurs ? Ou, les médecins ?

Médical terreur !

Le but est de pourrir la vie du plus grand nombre.

En matière médicale, les virus sont toujours imaginaires.
(Virus : Un mot de 5 lettres pour faire tout comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir.)

Les virus imaginaires, qu’ils soient du Sida, de la Grippe saisonnière, de la Grippe aviaire ou de la Grippe cochonne ne sont pas des affaires médicales, mais des affaires politiques.

Les virus de curés
http://levirusmachin.hautetfort.com/

Tristement comique...

Comment Bachelot va pouvoir concilier le refus possible de se vacciner et le "devoir" de le faire à la première vacation, pour les réquisitionnés?

En effet, il n'est pas légalement possible d'obliger qqun à se faire vacciner.

En cas de réquisition, medecins, infirmiers... et élèves victimes d'un chantage odieux de la part de représentants de l'état abusant tristement de leur pouvoir... n'auront qu'a se pointer à la 1ère vacation, refuser le vaccin... et repartir faute de satisfaire aux exigences de la grosse Bachelot en train de se bâcher lamentablement!

grippe ou grippette ?

Bonjour,
sans croire à théorie du complot, il y a de quoi se poser des questions face l'empressement a nous faire vacciner avec un produit mis sur le marché rapidement (EMEA=commission medicaments Europe), les stocks de Tamiflu, les mesures prises concernant l'emploi etc...
Toutefois la grippe "normale" tue tous les ans mais peut être est-ce parce qu'elle touche des "vieux" qu'on en parle moins alors que la grippe A semble toucher les jeunes.
Alors que faire en attendant la pandémie.
Avoir une bonne hygiène et peut être penser aux médecines complémentaires. En particulier il existe parmi les huiles essentielles un très bon anti-viral naturel le ravintsara (Antafirma, entre autre) qui est probablement le plus puissant antiviral naturel connu (jassim, 2003 et Wang 2004 ont montré son action sur la destruction des acides nucléiques viraux) a condition que le principe actif ( le 1.8 Cineole) soit présent pour au moins 60%

ah

"non seulement les vaccins constituent bien la meilleure barrière contre le virus de la grippe A, mais en plus, ils sont vraiment sûrs".

Car il existe des vaccins non sûrs ?

Tout pour l'amnésie !

Que ne ferait-on pas pour faire oublier tant de "bonnes résolution" vaines lors des G20 ...

La finance spécule à nouveau, les paradis fiscaux sont toujours aussi nombreux, les états et les citoyens payent la facture, les marchés de la concurrence sont toujours aussi truqués ...

Retour aux bénéfices pour les banques, retour aux primes pour les traders, retour à l'opacité...

Bien du bruit, de déclarations officielles la main sur le cœur pour un résultat pire que zéro, un résultat négatif : Négatif puisque nous savons désormais que les politiques sont des inutiles impuissants.

C'est promis, j'ai pris la ferme résolution de ne plus JAMAIS aller "veau-ter", histoire de ne plus participer à cette comédie de démocratie...

Après la grippe "A" ils ont prévu de nous inventer des pénuries d'électricité pour cette hiver, histoire de nous occuper l'esprit ... (dans le pays le plus nucléarisé au monde...)

Pour l'année prochaine ils trouveront bien un une nouvelle priorité pour faire diversion, l'écologie ou autre chose.

Peu importe du moment que tout ce monde continue à vivre comme des anarchistes qui dépouillent les peuples et les états ...

petits arrangements entre amis via abus de pouvoir et pressions

ce n est pas nouveau.

"Nous vous en parlions le 27 février 2008. Il y a tout juste un an, le Canard Enchaîné révélait une forme de gestion du pouvoir plutôt étonnante. La ministre de la Santé avait demandé aux services chargés de lutter contre les fraudes des pharmaciens d'annuler toutes les procédures pour l'année 2007. Les services des fraudes avaient établi que de nombreuses pharmacies avaient vendu des génériques à un prix trop élevé, pour augmenter leurs bénéfices. L'information, révélée par le Canard Enchaîné, avait peu de chance d'être relayée dans les grands médias (radio/télévision) : un peu complexe, trop technique, elle manquait de lisibilité immédiate." ...

http://www.politique.net/2009022702-il-y-a-un-an-les-fraudes-de-pharmaciens.htm

Tout est politique

95% des décisions Européennes sont votées avec le même avis de la part des députés Européens Français et UMP .

Que vient faire cette considération dans un article sur les médicaments ?

C'est très simple, les "zélus" n'assurent plus leurs fonctions, ils sont payés à faire semblant de remplir leur rôle comme c'est précisé dans notre constitution, uniquement semblant ...

Désormais au lieu d'aller "veau-ter" pour tel ou tel parti autant aller acheter une marque de produis plutôt qu'une autre.

C'est plus efficace pour influer sur le cours de nos vies sachant que ceux qui dirigent réellement le pays sont les multinationales par le biais de leurs cabinets de lobbying qui offrent les projets de loi "clés en mains" à nos élus Européens ...

Élus Européens qui sont censés travailler sur leurs projets de façon indépendante, dans l'intérêt public, non pas dans l'intérêt des multinationales ...

Pourtant c'est ce qu'ils font, les députés Européens touchent le salaire d'un député "classique" pour ne siéger au parlement Européen que trois jours par mois .

Sur ces trois jours par mois, certains d'entre-eux trouvent encore le moyen d'être absents .

L'Europe est une dictature puisqu'elle n'a jamais respecté le vote des citoyens .
Les députés Européens sont des traitres censés travailler pour l'intérêt de leur pays et de leurs citoyens, au lieu de cela ils travaillent uniquement dans l'intérêt des marchés financiers et des multinationales .

Même l'ex-URSS était politiquement plus propre que l'Europe !

Europe = organisation du partage du gateau

L'EUROPE SOUS INFLUENCE DES LOBBIES
Rédigé par Philippe Cohen Emmanuel le Lundi 4 Décembre 2000
Un rapport dénonce la pressiori permanente des groupes patronaux et des multinationales sur la Commission et les députés européens. Y aura-t-il, un jour, une Europe démocratique ?

http://www.marianne2.fr/L-EUROPE-SOUS-INFLUENCE-DES-LOBBIES_a143384.html

Pour le secteur pharmaceutique, un premier constat s’impose. Les lobbies pharmaceutiques les plus connus ne se sont pas inscrits sur le registre. C’est le cas de la Fédération européenne d'associations et d'industries pharmaceutiques (Efpia), qui regroupe les 43 groupes leaders sur le marché mondial du médicament, du Collectif Europe et médicaments (associations de malades et de consommateurs, de professionnels de la santé et de mutuelles) ou encore de PhRMA, le groupe qui représente les intérêts des industries pharmaceutiques américaines en Europe.

De même, les grands groupes pharmaceutiques ne s’y sont pas inscrits directement. Les deux seuls « big pharma » à apparaître dans le registre semblent être Pfizer et GlaxoSmithKline (GSK). On apprend ainsi que les budgets consacrés par les deux entreprises au lobbying à Bruxelles tournent autour des 750000 € par an. C’est un des budgets les plus importants du registre des représentants d’intérêts pharmaceutiques à Bruxelles.

Il est vrai que l’inscription au registre n’étant pas obligatoire, les représentants d’intérêts rendent public seules les informations qui ne les desservent pas mais améliorent leur image. Ainsi, la fiche de GSK est intéressante car l’entreprise affiche un profil éthique et affirme « we are the only pharmaceutical company researching both medicines and vaccines for the World Health Organization’s three priority diseases – HIV/AIDS, tuberculosis and malaria” ajoutant que cet investissement communautaire représentait 3,8% des bénéfices du groupes en 2007. Un accent éthique pas du tout mis en avant par Pfizer par exemple.

Pour information, pour l’année 2008, l’Alliance européenne pour un accès à des médicaments sûrs (EAASM) a été élu 4e pire lobby européen par les internautes « pour avoir dissimulé la participation de grands groupes pharmaceutiques à ses campagnes ».

http://www.lepost.fr/article/2009/01/31/1407179_registre-europeen-des-lobbies-le-secteur-pharmaceutique-peut-mieux-faire.html

Bruxelles est désormais le paradis des lobbyistes. Les pouvoirs de décision réels des institutions européennes et la très faible réglementation du lobbying à Bruxelles ouvrent des perspectives inespérées pour les grandes entreprises. Bruxelles rivalise désormais avec Washington D.C. pour le titre de capitale mondiale du lobbying.

Il y a plus de mille lobbies à Bruxelles, des centaines d’entreprises de relations publiques et de cabinets d’avocats, des douzaines de think-tanks ainsi que les « bureaux des affaires européennes » de plusieurs centaines d’entreprises. La grande majorité des 15.000 [1] professionnels du lobbying qui travaillent à Bruxelles représentent les intérêts de grandes firmes multinationales. Bien qu’ils soient de mieux en mieux représentés, la société civile et les groupes écologistes ne font pas le poids face à l’étendue des moyens financiers et organisationnels déployés par l’industrie. A titre de comparaison, la fédération européenne de l’industrie chimique (CEFIC) emploie à elle seule plus de lobbyistes que toutes les organisations de défense de l’environnement réunies. La complexité des procédures de prise de décision, le fait que les décideurs n’aient pas toujours de comptes à rendre et le manque de véritable débat public européen leur facilite d’autant plus le travail.

http://www.mouvements.info/A-Bruxelles-les-lobbies-contre-la.html

Je ne retiendrais qu'un second lapsus rapporté dans le dossier qui illustre les rapports entre le Parlement européen et les lobbies industriels et commerciaux. Celui-ci prend la forme d'une plaque apposée au pied d'un arbre à l'entrée de l'Assemblée. On y lit :

« C'est par le discours, les débats et les votes que doivent se résoudre les grandes questions, avec détermination, patience et dévouement. »

Rien à dire jusque là mais examinons ce qui suit : « Inaugurée le 6 décembre 2001, par Nicole Fontaine, présidente du Parlement européen » avec le nom du donateur « EAP, Society of european affairs professionals. Incorporating Felpa, fédération européenne du lobbying et public affairs. »

« Derrière ce sigle se cache le lobby des lobbies monté par McDonald's, Unilever, Carrefour and Co », décrypte François Ruffin :

« Vous imaginez la même chose à Paris, ou à Rome, ou à Madrid ? Une inscription devant l'Elysée qui unit le Medef et Sarkozy ? Ou les lobbies du nucléaire qui remercient le Sénat dans les jardins du Luxembourg ? »

http://www.rue89.com/crochet-gauche/2009/05/21/leurope-des-firmes-les-lobbies-chez-eux-a-la-commission

Un grand merci pour cet article !

Merci pour ce développement de mes propos.

Plus personnellement j'ai fermé mon blog pour ne me consacrer qu'à l'étude de ce qui se passe au parlement Européen .
Ce qui se passe au parlement Européen est passé sous silence de toute notre classe politique sans exception.

Malheureusement seul le FN nous informe sur certaines résolutions qui appuient ses propos, TOUS les autres partis se taisent et passent au silence la jolie dictature qui se met en place .
Il faut dire que si les citoyens avaient connaissance des résolutions Européennes les politiques nationaux risqueraient la guillotine ...

Nos politiques du parlement Européen ne nous trahissent pas, ils travaillent simplement contre nos intérêts, quasiment tous les bords politiques main dans la main.

Leurs oppositions politiques télévisées sur les médias nationaux sont dignes du plus grand guignol .

Je l'affirme et j'assume, que plus jamais de ma vie je ne perdrai mon temps à aller "veau-ter" .
Veau-ter c'est donner de la crédibilité, permettre de parler "en son nom", à des gens, une caste, qui plus que se moquer de nous nous trahit .

L'opposition ne s'oppose tellement plus qu'ils demandent aux médias de faire leur travail à leur place : S'opposer !

Le vaccin, liens interressants

C'est en anglais, mais l'information n'etant pas relayée par des medias "importants" a ma connaissance, c'est toujours mieux que rien :)

http://www.budapesttimes.hu/content/view/13267/27/

http://www.thelocal.se/22846/20091024/

Je ne comprend pas tres bien l'anglais malheureusement, mais il semblerait bien que le vaccin ait commencé a faire des victimes malgré ce que disent des articles de ce genre :

http://www.lepoint.fr/grippe-a-h1n1/2009-11-09/h1n1-le-vaccin-contre-la-grippe-a-n-a-pas-entraine-d-effets-indesirabl/2024/0/393419

D'ailleurs, j'ai ete poster les deux liens en question en commentaire sur cet article, mais ils ne devaient pas etre au gout de ce journal...

Un clip sur la Grippe A, enfin un vrai sketch !

Bonjour, J'ai croisé un clip sur la Grippe A (avec FX en guest...). Le clip est vraiment beau, et ça permet de dédramatiser...
http://www.dailymotion.com/video/xb7k0f_arkenight-grippe-a-h1n1-new-guest_music