Communiqué tribune Nicolas Dupont-Aignan loi HADOPI Création Internet Hadopi : "les réactionnaires veulent arrêter le temps" hadopi reactionnaires veulent arreter temps nicolas dupont aignan 3645

Prétendant défendre les artistes, la loi débattue au parlement ne vise en fait qu’à assurer une rente de situation à une industrie qui n’a pas su s’adapter à la révolution numérique, estime Nicolas Dupont Aignan. Inapplicable, potentiellement liberticide, par la surveillance généralisée qu’elle implique, c’est une nouvelle et vaine tentative pour refuser la seule solution viable : la licence globale, affirme le député gaulliste.

L’ouverture du débat sur la loi « Création et Internet » nous ramène trois ans en arrière, au temps des débats sur la loi DADVSI , ancêtre du projet « Création et internet » : le même dialogue de sourds a lieu entre les internautes, souvent des jeunes, qui refusent à juste titre une criminalisation injuste et infâmante, et des artistes qui, légitimement, craignent pour l’avenir de leurs revenus.


 [Lire l'article complet sur contreinfo.info]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :