Zéphir Brassart 67 ans menaces sarkozy L'homme qui (ne) voulait (pas) faire sauter l’Elysée homme qui ne voulait pas faire sauter l elysee 3245

«A 6h30, ça sonne. J’étais en pyjama. Par la fenêtre, ils ont passé une carte, "Police criminelle". J’ai dit : "Arrêtez les gars, vous faites une farce".» C’était jeudi 22 janvier, une petite maison blanche, quartier des musiciens à Louvroil, près de Maubeuge.

Zéphir Brassart, 67 ans, trapu à moustache, ancien entraîneur de foot à Maubeuge, retraité des services techniques de la ville voisine de Ferrière-la-Grande, a ouvert la porte aux policiers en civil, deux Parisiens, et un Lillois. Une semaine plus tard, il raconte, dans sa salle à manger. «Ils se sont assis là. Ils m’ont dit : "C’est très grave, vous êtes un criminel, vous avez voulu tuer le président Sarkozy".»


 [Lire l'article complet sur libelille.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

le tsar injurieux est encore offensé et porte encore plainte

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20090203.OBS2896/stnazaire__un_manifestant_poursuivi_pour_offense_au_che.html

St-Nazaire : un manifestant poursuivi pour offense au chef de l'Etat NOUVELOBS.COM | 03.02.2009 | 11:41

Le manifestant, accusé d'avoir injurié Nicolas Sarkozy lors de la manifestation à Saint-Nazaire du 29 janvier, comparaîtra le 10 mars pour répondre notamment d'"offense au chef de l'Etat".