tactique France Télécom démissions Humiliation, dépression, démission: l'offre triple play de France Télécom humiliation depression demission l offre triple play de france telecom 7990

Un ancien directeur régional raconte le plan machiavélique de l’entreprise pour faire partir 22 000 personnes du groupe sans avoir à les licencier.

C’était en 2006. La femme, cadre supérieure chez France Télécom, entre comme une fusée dans le bureau de son supérieur hiérarchique :

“Je te préviens, ici, il n’y a ni micros ni caméras. Je suis mandatée au plus haut niveau pour te dire que tu n’as plus rien à attendre de l’entreprise. On fera tout pour que tu partes, sinon, on te détruira !”


 [Lire l'article complet sur lesinrocks.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

les raisons des suicides à France télécom

Le témoignage du direceteur régional de 13000 salariés (article en référence) nous a déjà bien éclairés sur le terrible prgramme et les pratiq des manager. Certains font l’objet de plaintes pour harcèlement (page 54 du rapport de l’inspection du travail) et sont honteusement maintenus dans l’entreprise.Voici un extrait des pages 5 à 9 du rapport de l’inspection du travail transmis au Procureur de la République (disponible sur Internet…ceux qui n’arrivent pas à le trouver peuvent écrire à tendaimeATgmail.com).Propos tenus par l’ex n°1 D.LOMBARD, le n°2 PL. WENES et le DHR Olivier. BARBEROT. Page 5: (…) "On fera des départs d’une manière ou d’une autre. Ce qui compte c’est de faire de la croissance profitable. On part des clients, on regarde les sites économiquement viables, puis on rencontre des fonctionnels et tout se complique. On est dans des considérations humaines, alors que c’est la logique business qui commande.Page 6: Le plan NEXT a été une réussite financière en terme d’effectif : 22450 suppressions.
Page 7 : la Direction de France Télécom a fait le choix de ne pas inscrire ses 22000 suppressions d’emploi dans un PSE. Aucun accord de gestion prévisionnelle de l’emploi n’a été mis en œuvre.
Page 8 : oct 2006 : Olivier BARBEROT met en avant le « CRASH programme »:Devant les 4000 managers, il indique » le rythme des départs des fonctionnaires et des suppressions d’emploi n’est pas suffisant… donc ON NE VA PLUS être sur la base d’un volontariat un peu mou, on va être beaucoup PLUS SYSTEMATIQUE! Pour cela, on va organiser la frustration qu’ILS DEVRONT RESSENTIR! Les changements traumatisent, on les accepte quand un certain nombre de critères sont réunis : L’argent n’est pas le premier critère…l'«espace développement», structure pour «encourager» le départ des fonctionnaires, doit apparaître comme leur SEULE LUEUR d’espoir … Avec l’aide des DRH, il faut les y inscrire d’office. Il termine son intervention conjointe avec Monsieur WENES en ces termes:"pour moi j’aurais échoué SI on ne fait pas les 22000 départs, pour le groupe, c’est 7 milliards de cash flow!les managers doivent donc mettre en mouvement avec l’aide des DRH … il y en a qui resteront forcément SUR LE BORD DE LA ROUTE. Page 9: Dans un module "faire s’engager" les réactions des individus sont analysées sous un angle psychologique! France Télécom a formé 4000 cadres au programme ACTet du CRASH programme. Mot d’ordre "mettre en mouvement" Les résistances et les moyens de faire céder sont abordées et SES EFFETS sur la santé mentale sont analysés...Les managers doivent METTRE EN MOUVEMENT, EXPLOITER les phases de DEUIL, de DECOMPRESSION qui se caractérisent par la TRISTESSE, l’absence de ressort, le DESESPOIR,QUI MENENT A LA DEPRESSION...(courbe du deuil)
A cette politique de management s’est ajoutée une politique d’objectif…
Aussi, les managers touchaient des primes en fonction de la baisse des effectifs

De nombreux concitoyens ont rendu leur abonnement pour «raison éthique» , actuellement des opérateurs comme 0 forfait ont des abonnements à seulement 5.99E pour 2h00 et SMS illimités et sans engagement (4 fois moins cher et avec un réseau très fiable)… profitez en !