Iles Senkaku-Diaoyu conflit sino-japonais colère chinoise Iles Senkaku-Diaoyu, aux origines du conflit sino-japonais iles senkaku diaoyu aux origines du conflit sino japonais 13293

La colère chinoise de ces derniers jours a été déclenchée par l’achat, le 11 septembre dernier, de trois des cinq îles de l’archipel des Senkaku par le gouvernement japonais pour la somme de 2,05 milliards de yens (21 millions d’euros).

Elles appartenaient à l’homme d’affaires Kunioki Kurihara, résident de la préfecture de Saïtama. Outre ces trois îles – Uotsurijima, Kita-Kojima, Minami-Kojima –, le gouvernement s’intéresse à l’acquisition de la quatrième, Kubajima, propriété de Mme Kazuko Kurihara, la soeur du précédent. L’Etat ne possédait jusque-là que la cinquième île, Taishojima. Trois rochers, eux aussi inhabités, complètent encore l’ensemble.


 [Lire l'article complet sur blog.mondediplo.net]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :