L'indépendance de la justice n’est plus un dogme

Comme à l’hôpital ou à l’université, la « culture du résultat » s’est imposée à la justice. Le renforcement de l’autorité hiérarchique et le fétichisme des chiffres qu’elle induit bouleversent le visage de l’institution.

Ses priorités, ses équilibres et même sa philosophie ont été radicalement transformés en une dizaine d’années. A tel point que des gardes des sceaux comme Mme Rachida Dati peuvent affirmer que son indépendance n’a pas besoin d’être garantie...

Vidéo complémentaire à l'article :


 [Lire l'article complet sur monde-diplomatique.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

votez pour cet article : WIKIO    partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : LIVE partagez cet article : MYSPACE partagez cet article : NETVIBES partagez cet article : TWITTER partagez cet article : VIADEO partagez cet article : SCOOPEO partagez cet article : Strumble Upon 

Catégories :