cultiver pesticide Un jardin sans poison ni chimie jardin sans poison ni chimie 4488

Chaque année, 130 tonnes de pesticides sont utilisés dans nos espaces verts. Bien souvent, ils filent directement dans la nature. Des alternatives simples existent. Conseils et explications, entre potagers et plates-bandes.

Entretenir le gazon, désherber les plates-bandes et le potager, nettoyer les allées, faire disparaître la mousse du toit: autant d’activités à faire dès le retour des beaux jours. Saines… à condition de ne pas ausculter le contenu des arrosoirs et des pulvérisateurs!


 [Lire l'article complet sur 24heures.ch]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

lutter contre la catastrophe

..."Epargner la nature constitue un enjeu de taille. «Un seul gramme de pesticide rend impropre à la consommation 10 000 m³ d’eau, soit l’équivalent de quatre piscines olympiques ou la consommation de 50 foyers de 4 personnes durant un an», rappelle la CIPEL (Commission internationale pour les eaux du Léman)."...

ça vaut le coup de diffuser l'info.

merci.