Sarkozy nabot Kadhafi moque Sarkozy accueille bras ouverts Kadhafi ridiculise Sarkozy kadhafi ridiculise sarkozy

Sarkozy invite Kadhafi 5 jours durant. Et quelle invitation ! 400 personnes débarquent tous frais payés (à confirmer mais le doute est mince) dans les plus beaux palais de la République (Hôtel Marigny notamment). Une quarantaine d'amazones pour la sécurité, forcément... et pour le plaisir des yeux, quelques chameaux ! 5 avions réquisitionnés pour transporter tout ce beau monde. La troupe est au complet, le spectacle peut commencer !

Lire aussi : Kadhafi mort, quel dictateur ami de la France va-t-on bien pouvoir bombarder, maintenant ?

sarkozy accueille kadhafi

Imaginez qu'on vous invite de la sorte, vous voyez-vous narguer publiquement votre hôte quelques heures avant d'arriver à destination ? Et pourtant... Pas plus loin que vendredi dernier, le Guide Ultime s'est offert le luxe de balancer publiquement : « Les superpuissances ont violé la légitimité internationale, le droit international et les Nations unies, et ont exécuté leurs décisions en dehors de ce cadre et donc il est normal que les faibles aient recours au terrorisme ». Pendant le même discours, il s'est même payé le luxe de réclamer « des compensations pour la période coloniale ». Selon lui, « les forces coloniales doivent dédommager les peuples qu’elles ont colonisés et dont elles ont spolié les richesses ».

Sarkozy venait tout juste d'annoncer que la France n'avait aucune excuse à distribuer au sujet de la colonisation. Et se défendant contre les droits-de-l-hommistes à l'eau de rose qui l'accusent de faire le jeu d'un dictateur terroriste, il se défend depuis une semaine par le fameux « droit à la rédemption ».

Si ce n'est pas une provocation...

Et puis comme si cela ne suffisait pas, Tripoli a attribué ce dimanche quatre périmètres d'exploration gazière à Shell, Gazprom, Sonatrach et Polski, écartant de fait les français Gaz de France et Total qui étaient sur les rangs. La veille de son arrivée ! Mais le « droit à la rédemption » vaut bien quelques sacrifices... Et puis, quelques milliards empochés valent bien un petit urticaire passager.

si ce n'est pas une provocation...

Et puis la blague ultime, le baiser de la mort à Sarkozy. Alors que David Pujadas lui demande s'il a évoqué les Droits de l'Homme avec Sarkozy, Le Guide répond « Nous n'avons pas abordé ces sujets ». Puis, « La question des Droits de l'Homme ne se pose pas », en Libye. Pourtant, notre petit Guide à nous, il nous avait dit le contraire, et Claude Guéant, son fidèle toutou à tout faire, avait confirmé en avoir été le témoin... Mais peut-être est-ce simplement un malentendu, c'est vrai qu'il semblerait que pour "Guide Sarkozy", les Droits de l'Homme se limitent au PIB et à la croissance, alors...

Et tout ça... 59 ans jour pour jour après l'adoption par la France de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme. Notons d'ailleurs qu'en ce jour de fête nationale, dignement fêtée, vous en conviendrez, les manifestations  étaient purement et simplement interdites par la préfecture de Paris. Les quelques agitateurs ayant bravé cette interdiction se sont fait interpellés. Mais Kadhafi pourra peut-être se proposer comme négociateur pour les faire libérer ?

Un jour de plus en France... Mais finalement, on s'en fout ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

ComRue89

Yep
salut à toi
ami commentateur
skalpa
http://kprodukt.blogspot.com

Cet homme est certainement

Cet homme est certainement juste dans sa pensée par rapport à son vécu ... mai je le conchie par rapport à mon vécu

Les prédateurs français qui gouvernent.

L’abominable Sarkozy, qui reçoit à bras ouverts en France, Kadhafi.
C’est normal, Kadhafi a financé sa campagne présidentielle.
Pour l’affliction des Français.
En récompense, Sarko, fait la guerre à la Libye.
Avec l'argent de nos impôts, ils tuent des civils de ce pays.
Pour cette raison, et d’autres au pluriel…
Je refuse de payer des impôts.
L’État crapuleux m’a spolié les biens de ma famille allemande.
De plus, il me dérobe ma retraite, en toute illégalité.
En retenant ces sommes à ma caisse de retraite.
Bientôt, l’État voyou va vous chaparder votre portefeuille.
Vous n’avez pas le droit de contester.
En avoir un sous le bras (un portefeuille) donne l'air d'un ministre. De Gustave Flaubert.
Par désordre le cartable, c’est transformé en collecteur de fonds.
L'argent volé aux Français se trouve placé dans les paradis fiscaux.
Les Américains ont tué Oussama Ben Laden.
Ils ont omis l’Europe, ce qui est regrettable, vu le nombre de terroristes qui gouvernent la France.

Kadhafi humilie Sarkozy

« Les superpuissances ont violé la légitimité internationale, le droit international et les Nations unies, et ont exécuté leurs décisions en dehors de ce cadre et donc il est normal que les faibles aient recours au terrorisme ». Pendant le même discours, il s'est même payé le luxe de réclamer « des compensations pour la période coloniale ». Selon lui, « les forces coloniales doivent dédommager les peuples qu’elles ont colonisés et dont elles ont spolié les richesses ».

Là, je trouve que Kadhafi a raison.
Et puis, les Occidentaux auraient-ils toléré qu'un pays musulman bombarde la résidence d'un de leurs chefs d'Etat comme l'a fait Reagan ?
Je n'aime pas le "deux poids, deux mesures".

kadhafi

pendre les voyous kadhafi pere et fils les donner a manger aux fauves il t a tant de bêtes qui meurent de faim en lybie ou alors leur tirer une balle ds le genoux et les deposer ds le desert les vautours sont friand de la pourriture

bobard

ce le contraire pour sarko et obama et tous ces tirant occidentaux qui nous emmerdent l'afrique en a mare de toute ces guerres pardon laisser nous en paix

khadafi

Je pense que les francais ne doivent pas se mélé des probléme des s'arabes, la guerres coute cher,moi aussi je ne paye plus mes impot et pourquoi zarko il se méle pas de la paléstine qu'il rend la palestine au palestinien.