Karachi Boivin témoin oublié Karachi: Boivin, le témoin oublié? karachi boivin le temoin oublie 12292

Le gérant des sociétés luxembourgeoises chargées de redistribuer les commissions des marchés d'armement n'a pas été auditionné par le juge Van Ruymbeke.

Les grands noms se succèdent dans le cabinet du juge Renaud Van Ruymbeke, en charge de déterminer si oui ou non, les commissions versées lors des ventes d'armes du début des années 1990 ont pu garnir les fonds de partis politiques. En langage médiatique, le «volet financier du dossier Karachi». Et les mises en examen de fidèles balladuriens ou proches de Nicolas Sarkozy, alors au pouvoir, pleuvent.


 [Lire l'article complet sur bakchich.info]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :