laboratoires pharmaceutiques fraudent vendre médicaments FDA fraude médicaments Médicamenteurs : L'agence du médicament US accusée de blanchiment de fraude scientifique l agence du medicament us accusee de blanchiment de fraude scientifique 15287

Que des laboratoires pharmaceutiques fraudent pour vendre des médicaments, ça arrive. On ne va pas s'offusquer pour si peu... mais que les autorités sanitaires américaines couvrent leurs agissements, ça pose un sérieux problème !

Scandale médicaments Etats-Unis FDA

Chaque année, au pays de l'oncle SAMM (sans AMM), la Food and Drug Administration (FDA) inspecte des dizaines de centres chargés de tester les nouveaux médicaments. Et chaque année, elle découvre des erreurs et des falsifications. Mais la plupart du temps, rien n'est fait pour informer le public, pas plus que la communauté scientifique...

C'est Charles Seife, professeur de journalisme à l'université de New York, qui dévoile le pot aux roses via une étude publiée par la revue JAMA, accompagnée d'une bafouille déposée sur le site US de Slate. Sur 57 essais au sujet desquels la FDA a trouvé des choses à redire, 22 concernaient des falsifications de données, 14 des violations flagrantes de protocole, 42 des erreurs dans la rédaction des dossiers. Et... seuls 3 de ces études pipées ont donné lieu à une communication officielle, les autres ayant été passées sous silence ! Aucun retrait d'article, aucune correction, aucune plainte, aucune alerte, rien...

Dis, Tonton, pourquoi tu tousses ?

Charles Seife explique : « La FDA a, de façon répétée, caché les preuves de fraudes scientifiques, pas seulement au public, mais aussi à ses propres experts les plus fiables, y compris lorsque ceux-ci devaient décider si un médicament pouvait ou non être autorisé ». « Cela signifie que les médecins du monde entier fondent des décisions vitales pour leurs patients sur des études que la FDA sait ne pas être crédibles ».

La FDA en double aveugle

Exemple pour le rivaroxaban, un anticoagulant commercialisé par l'entreprise Bayer, dont les quatre essais utilisés pour prouver l'innocuité et l'efficacité ont été entachés au mieux de graves irrégularités, au pire de falsifications flagrantes. Charles Seife a débusqué plusieurs médicaments dans ce cas de figure. Le journaliste évoque aussi les affaires Cetero et GVK Biosciences, deux laboratoires dont la plupart des études ont été retoquées en raison de manipulations de données. Malgré cela, les médocs concernés sont restés en vente libre.

Un essai clinique basé sur des rapports falsifiés aurait même conduit à la mort d'un patient. Charles Seife a-t-il remué ciel et terre pour mettre au jour ce scandale ? Que nenni... l'homme affirme qu'un simple coup d'œil jeté à n'importe quel document d'inspection de la FDA suffit à se faire une idée de l'ampleur du scandale...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :