Nemertes étude rapport Internet 2010 Internet  Technologie L'apocalypse électronique en 2010, Internet est en sursis l apocalypse electronique internet est en sursis

Les réserves de pétrole s'épuisent, les matières premières se raréfient, mais l'acopalypse ne sera pas matériel, il sera électronique. Internet est en sursis ! Selon la société Nemertes Research, le réseau Internet ne sera plus en mesure de répondre entièrement à toutes les demandes des Internautes... d'ici à 2010. La faute à Youtube et autres Dailymotion. Selon Johna Till Jonhson, le président de la société en question, "Youtube génère aujourd’hui 27 pétaoctets (environ 28,3 millions de gigaoctets) de données par mois", c'est à dire l'équivalent d'environ 5 millions de DVD, rien que pour Youtube.

Internet en sursis

La société Nemertes affirme être à l'origine de l'unique étude comparant la croissance prévue du trafic avec les projets d'augmentation des capacités des réseaux. Plus de 50 milliards de dollards d'investissements seraient nécessaires à désengorger le trafic. Les réseaux fibre optique qui sont aujourd'hui dans les tuyaux, technologie inégalable en matière de débit, ne suffiront à absorber l'augmentation prévue des besoins des internautes.

Cependant, il faut signaler que ce genre d'étude ne peut pas être exhaustive, du fait du flou absolu règnant autour des projets et donc des investissements des fournisseurs d'accès. Certaines annonces sont faites sans autre objectif que de plaire aux actionnaires, d'autres sont gardées bien au chaud, dans l'attente d'une annonce "choc" de dernier moment. Un doute pèse aussi sur la réactivité des acteurs du marché sur les améliorations de l'architecture globale. Au cas où, toutefois, cette prédiction s'avèrerait exacte, combien de temps faudrait-il pour améliorer l'architecture globale ? Verrions-nous apparaître des réseaux cloisonnés, au débit privilégié, faisant ainsi monter en flèche les tarifs, comme c'est arrivé aux Etats-Unis en 2001 pendant la crise de l'électricité ?

Selon le rapport, aucun effondrement brutal n'est à prévoir. Ouf ! Seuls des ralentissements sont à craindre. "La première conséquence d'un tel scénario serait de limiter l'innovation" précise le rapport. Bon, je vous conseille tout de même de bien faire vos sauvegardes et d'aller de ce pas acheter quelques kilos de sucre de survie. Une piste pour Sarkozy, qui, n'en doutons pas, saura résoudre ce problème à lui tout seul : créer une nouvelle discipline, le développement électronique durable.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :