service militaire Algérie essai nucléaire L'essai nucléaire qui a viré au fiasco l essai nucleaire qui a vire au fiasco 10721

Ils avaient une vingtaine d'années en 1962. De jeunes bidasses partis faire leur service militaire en Algérie.

Le 1er mai, à In-Ekker, à 130 km au nord de Tamanrasset dans le Sahara, un essai nucléaire d'une importance capitale, baptisé du nom de code "Béryl", est réalisé par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) assisté de l'armée française. Un véritable show auquel assistent deux ministres : Pierre Messmer, le ministre des armées, et Gaston Palewski, celui de la recherche. Tout est calme.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :