10 000 espèces microbes détectées  hautement pathogènes dix fois microbes cellules humaines L'homme, ce gros tas de microbes... l homme ce gros tas de microbes 12917

Plus de 10 000 espèces de microbes ont été détectées lors du dernier recensement... humain (dont certaines souches hautement pathogènes). Notre corps est composé de dix fois plus de microbes... que de cellules humaines !

Bactéries corps humain

Une grande étude publiée aujourd'hui dans Nature nous réconciliera-t-elle (enfin) avec nos bactéries, champignons et autres petites bestioles microscopiques peu ragouteuses, mais ô combien utiles... ? Dix fois plus nombreux que nos propres cellules, nos microbes représentent de 2 à 3 kilos de notre masse corporelle. Et plus du tiers des gènes présents dans notre corps (8 millions sur 22 millions).

Bric-à-bractéries

Un consortium international de 200 chercheurs (doté de 173 millions de dollars de budget) a taquiné le microbiome de 242 volontaires sains, âgés de 18 à 40. Ils ont prélevé des échantillons dans une quinzaine de parties du corps, de la narine au pli de l'oreille, en passant par les parties les plus intimes. "Avec la plus grande profondeur de séquençage" jamais réalisée, dixit Curtis Huttenhower de la Harvard School of Public Health, qui est l'un des auteurs principaux.

Elevage de bactéries en batteries

Première découverte : tous les participants, pourtant en parfaite santé, recelaient des microbes pathogènes, comme des staphylocoques dorés, qui peuvent déclencher des maladies fulgurantes à tout moment.

Seconde découverte : contrairement à leurs attentes (c'était l'objectif principal du projet), les chercheurs ne sont pas parvenus à caractériser des populations microbiennes types. Chaque être humain est différent, et les espèces de microbes qu'il héberge sont différentes. Et lorsque plusieurs espèces ont été communément détectées chez plusieurs personnes, dans les mêmes proportions, les caractéristiques génétiques des cellules se sont avérées différentes.

bactéries corps humain

Le microbe, meilleur ami de l'homme

Cependant, il semble que l'organisation fonctionnelle de notre microbiome soit quasiment uniforme, quelle que soit sa composition microbienne. Car les microbes effectuent des tâches importantes, coordonnées, et spécifiques, dont certaines jouent un rôle crucial pour la santé et le développement de leurs hôtes humains, a déclaré le Dr Bruce Birren du Broad Institute du MIT et de Harvard, un autre chercheur impliqué dans le projet. Les bactéries de l'intestin, par exemple, prédigèrent certaines protéines et graisses difficilement dégradables en l'état par notre système digestif. Elles produisent également certaines molécules bénéfiques, qui aident notamment à lutter contre les inflammations.

"Cette incroyable diversité des espèces n'empêche pas une incroyable uniformité au niveau de la fonction moléculaire", a déclaré Rob Knight, de l'Université du Colorado à Boulder. Les microbes s'organisent de façon naturelle pour effectuer toute une série de tâches physiologiquement nécessaires.

Prochaine étape : approfondir l'étude actuelle et étudier plus précisément les diverses fonctions remplies par nos microbes. Pourquoi, comment, et aussi... de quelle façon un microbe utile peut-il devenir pathogène.

Conclusion : nous sommes un incroyable amas de microbes, dont nous ne savons rien, strictement rien. Enfin... presque... Lire :

- L'hygiène, source de maladies ?
- Hygiène et santé ne font pas bon ménage
- Des bactéries inconnues... dans votre nombril
- Santé : Nous éradiquons des bactéries... qui nous protègent
- Les antibiotiques responsables de l’épidémie d’allergies ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :