santé maladie étude américaine enfants hygiène irréprochable maladies âge adulte L'hygiène, source de maladies ? l hygiene source de maladies 6801

Selon une étude américaine, les enfants élevés dans des environnements à l'hygiène irréprochable sont plus sensibles aux maladies à l'âge adulte.

Napakatbra

Le protocole de l'étude publiée le mois dernier dans la revue médicale "Proceedings of the Royal Society B" est le suivant. Les chercheurs ont suivi plus de 3000 rejetons philippins depuis 1983, pendant 22 ans à partir de leur naissance, notant régulièrement  et scrupuleusement leur condition (hygiénique) de vie : fréquence et types de lavages, alimentation, propreté de l'habitat, présence d'animaux, etc. Les données ainsi recueillies ont permis d'évaluer la relation entre l'exposition microbienne des bambins et, vingt ans plus tard, leur dosage sanguin de CRP (C reactive protein), une molécule impliquée dans les réactions inflammatoires et soupçonnée de favoriser les incidents cardio-vasculaires.

"Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort"

Résultat : plus l'exposition aux microbes est forte pendant l'enfance, moins les taux de CRP dans le sang sont élevés à l'âge adulte. Quand les jeunes adultes américains élevés dans des milieux aseptisés présentent des concentrations de CRP comprises entre 1 et 2 mg/l, les Philippins, moins regardant sur l'hygiène, ne dépassent guère les 0,2 mg/l. Dix fois moins, donc. Autre trouvaille de nos chasseurs de microbes de la Northwestern University de Chicago : le niveau de CRP est inversement proportionnel au nombre d'infections contractées durant l'enfance... Une douche froide pour nos sociétés hygiénistes. Reste à savoir si les Philippins présenteront, à terme, moins de maladies que les Américains pris en compte dans l'étude. Rendez-vous dans 30 ans...

La maladie, meilleure amie de l'homme...

Cette étude n'est toutefois pas la première du genre. Et de plus en plus de spécialistes remettent en cause "l'hygiénisme" occidental. En cause, l'hygiène extrême, les vaccins et le recours systématique aux médicaments limiteraient l'activité de notre système immunitaire qui s'en verrait perturbé dans son développement et réagirait de façon inadéquate face à des situations théoriquement bénignes : on considère actuellement qu'un Français sur trois est atteint d'allergie, contre moins d'un sur vingt en 1970 ! Et les allergiques sont plus nombreux dans les villes. Effet de la pollution ? C'est ce qu'on a longtemps pensé, mais depuis une vingtaine d'années, les études vont toutes (à peu près) dans le même sens : un excès d'hygiène dans les premières années de vie augmenterait le risque d'allergies. Et même pendant la vie intra-utérine, selon une étude neo-zélandaise !

Et ça marche aussi pour les cochons... Logique, non ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Connu depuis

Connu depuis longtemps

Attention de ne pas mettre les vaccins dans le même sac que l'aseptisation à outrance et les médicaments.
Le vaccin sert justement à entrainer le système immunitaire (de la même manière que le contact avec les microbes ou les maladies bénignes de la petite enfance) alors que les autres méthodes visent à éviter son action.

Connu depuis longtemps

Je ne connaissais pas, moi

Connu depuis longtemps

Je trouve cette explication des plus pertinente. Comme beaucoup de vieux, nous n’avions pas le confort de nos jour, et pendant la guerre avions rarement de l’eau chaude, une douche par semaine a l’eau froide, et l’été baignades dans les rivières parfois dégelasses. La nourriture boff! tous ce qui était mangeable ou presque.
Puis a guerre finie, j’ai continué la douche froide le matin j’usqu’a l’âge de 65 ans , une seule fois vacciné contre la grippe, et autres machins dans l’enfance. La nourriture, je mange de tout sans restrictions. Bouffe du Nutella a la louche, du beure dans tout.ect, est toujours été légèrement sous le poids normal, pas de cheveux blanc a quatre-vingts ans. Difficile a croire et pourtant.
Pourquoi pensez-vous qu’il y a de plus en plus de vieux en forme? Je vous concède que rien n’est scientifique dans mon propos, mais n’hésite pas a en faire une analogie avec cette étude.
La blague qui faisait rire les américains était, que les français se lavaient si peu autrefois, qu’il cachaient leur argent sous leur savonnette.

les vaccins c'est du poison

les vaccins c'est du poison c'est prouvé faut arrêter de penser que la vaccination est bénéfique des tas d'études sérieuse ont déjà fait leurs preuves