Amnesty Internationaldéversement déchets toxiques Afrique occidentale L'incapacité à prévenir le déversement de déchets toxiques en Afrique occidentale violemment critiquée dans un rapport l incapacite a prevenir le deversement de dechets toxiques en afrique occidentale violemment critiqu

Amnesty International et Greenpeace demandent l'ouverture d'une enquête pénale.

Trafigura, multinationale responsable du déversement en 2006 de déchets toxiques à Abidjan (Côte d'Ivoire), à la suite duquel plus de 100 000 personnes ont dû se faire soigner, doit faire l'objet d'une enquête pénale au Royaume-Uni, ont conclu Amnesty International et Greenpeace International dans un nouveau rapport de premier plan rendu public mardi 25 septembre 2012.


 [Lire l'article complet sur amnesty.org]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :