représentants Etat procédure soins hospitalisation L'internement psychiatrique, nouvelle arme des préfets l internement psychiatrique nouvelle arme des prefets 8092

Comment les représentants de l’Etat font d’une procédure de soins, l’hospitalisation d’office, un moyen d’enfermer les patients au mépris de l’avis des psychiatres.

A l'automne 2009, fraîchement arrivé dans les Pyrénées-Orientales, le nouveau préfet a décidé de s'attaquer aux sorties d'essai pratiquées dans les hôpitaux psychiatriques. Raison invoquée : le risque de "trouble à l'ordre public". Le Dr Philippe Raynaud, chef de pôle à l'HP de Thuir, est l'un des premiers psychiatres à faire les frais de cette nouvelle politique.


 [Lire l'article complet sur lesinrocks.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :