obésité Bertrand aspartame boissons sucre ajouté L'obésité, prétexte de Bertrand pour favoriser l'aspartame l obesite pretexte de bertrand pour favoriser l aspartame 11041

Le gouvernement a choisi de taxer les boissons « à sucre ajouté ». Mais pas celles « à édulcorant ajouté ». Sacré coup de pouce pour l'aspartame, alors qu'au niveau européen, ça commence à sentir le roussi pour ce produit chimique présent dans les produits light.

Justification du Premier ministre pour aller chercher « 120 millions d'euros » destinés à combler (en petite partie) le déficit de la Sécurité sociale ? Les sodas seraient à « à la source de dépenses de santé importantes », car ils favoriseraient l'épidémie d'obésité.


 [Lire l'article complet sur rue89.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :