Surveillance protection vie privée France CNIL inutile pouvoirs La Cnil ou l’illusion d’un contre-pouvoir la cnil ou l illusion d un contre pouvoir edvige vie privee

Si la création du fichier Edvige concernant les acteurs sociaux dès 13 ans et toute organisation ou individu susceptible de porter atteinte à « l’ordre public » représente une nouvelle étape dans la volonté jamais démentie de l’Etat de tout savoir de ses citoyens, elle est aussi l’occasion de mesurer l’état des résistances à ses velléités.

La mobilisation exceptionnelle des associations contre le fichier et les recours en annulation du décret déposés devant le Conseil d’Etat ont de quoi réconforter ceux qui désespéraient de l’apathie dont la progression fulgurante de l’arsenal technosécuritaire bénéficie. Pour autant, ce sursaut dissimule mal la faiblesse insigne de la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) dont la création, faut-il le rappeler, a été suscitée il y a trente ans par la crainte des dérives liberticides du fichage administratif. Le danger résidait alors principalement dans le secteur public, avant que le front des menaces ne se déplace avec l’informatisation des entreprises.


 [Lire l'article complet sur ecrans.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :