élection présidentielle Côte Ivoire La crise ivoirienne est partie pour durer la crise ivoirienne est partie pour durer 8948

Presque deux mois après l’élection présidentielle contestée en Côte d’Ivoire, les négociations ont échoué, et les États africains planchent sur une intervention militaire.

Venu à Abdjan rencontrer Laurent Gbagbo, le Premier ministre kényan Raila Odinga, médiateur de l’Union africaine, a quitté la capitale politique de la Côte d’Ivoire sans avoir obtenu de concessions de la part du président autoproclamé. L’enjeu était de relancer les négociations entre les partisans de Laurent Gbagbo et ceux du président déclaré élu par la Commission électorale indépendante, Alassane Ouattra ; la condition étant le retrait du pouvoir de Gbagbo, qui a bien entendu fermement refusé.


 [Lire l'article complet sur lecourant.info]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :