DCRI investigations Mohamed Merah La DCRI aurait ralenti les investigations concernant Mohamed Merah la dcri aurait ralenti les investigations concernant mohamed merah 13453

«Libération» a pu consulter les auditions de deux policiers du renseignement toulousain qui dénoncent la cécité de leurs supérieurs parisiens.

Les policiers toulousains du Renseignement avaient envisagé la transmission du dossier de Mohamed Merah au parquet antiterroriste dès juin 2011, mais leurs supérieurs hiérarchiques de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) n'auraient pas réagi. Voilà ce que révèlent de nouvelles auditions du dossier, que Libération a pu consulter.


 [Lire l'article complet sur liberation.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :