Philippe Cousteau marée noire véritable cauchemar Vidéo La marée noire, sens dessus dessous (Vidéo) la maree noire sens dessus dessous video 7441

Philippe Cousteau a plongé au coeur de la marée noire. Il décrit un véritable cauchemar. Vidéo.

Marée noire Louisiane Vidéo Philippe Cousteau

Deux à trois milliers de mètres cube par jour selon la dernière évaluation... forcément, ça laisse des traces. Le petit-fils Cousteau a plongé à 40 kilomètres des côtes de Louisiane, et à plus de 150 kilomètres de la fuite de pétrole. "Une des choses les plus horribles que j'ai vu", "c'est un cauchemar" commente Philippe Cousteau.

Les dissolvants ont fait leur effet : la nappe de pétrole - plutôt que de flotter en surface - est maintenant dispersée en une myriade de nuages sous marins constitués de petites particules "tourbillonnant autour de nous dans la colonne d’eau, nous enserrant dans un cocktail toxique" dixit Cousteau Junior, qui ne s'est pourtant aventuré qu'à quelques mètres de profondeur pour tourner ses images.

 

Et cette petite soupe ne se limite pas à quelques bols, Paul Rademacher s'est "amusé" à cartographier la zone touchée. Il a poussé le bouchon jusqu'à projeter l'étendue polluée sur des contrées qui nous sont plus familières, comme la France...

maree noire carte France

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Et chez nous?

En mer du nord par exemple, au regard de cette catastrophe dont on peut commencer à se demander si elle peut être arrêtée (avant que la nappe complète ne soit passée dans l'océan, son contenu étant remplacé en profondeur par l'eau de mer, plus dense/lourde qu'un hydrocarbure), a-t'on entrepris un check-up complet des forages en exploitation afin de s'assurer que les compagnies pétrolières n'ont pas fait des économies de bouts de chandelles sur les vannes destinées à fermer un puit en cas d'accident similaire?

Bizarre, cette question qui devrait se poser, je n'en entends pas parler... BP, c'est BRITISH Petroleum pourtant?

Bizarre ? Vraiment?

Oui, c'est vrai, on n'entend pas parler d'éventuelles mesures prises pour éviter que ce type de catastrophe ne se reproduise. En terme de sécurité, bien sûre, tout est prévu... Mais BP n'avait-il pas tout prévu ?(sauf ce qui est arrivé...)Il faut garder à l'esprit que ce qui arrive est un accident. Qui pourrait imaginer que BP se réjouisse de cette catastrophe ? C'est un peu le "responsable mais non coupable" que nous connaissons bien en France. C'est évident, nous devons considérer que BP est responsable, mais quel est le degré de culpabilité ? Franchement, aimeriez-vous être à la place des dirigeant de cette entreprise ? Ce qui paraît plus étonant est le fait que cette catastrophe, que nous dirons mondiale, parce qu'elle l'est, semble être passée dans les oubliettes pour les médias "classiques". Si nous voulons être informés sur ce sujet, il nous faut aller creuser l'information... Il est tout à fait scandaleux de faire l'impasse sur ce qui se passe là. Les médias sont coupables de non-information. Il est vrai que nos hommes politiques Français donnent du grain à moudre aux journalistes qui se régalent de "head lines" faciles (je ne mets pas en doute l'importance des dérives de nos hommes politiques...) Difficile sans doute de donner des priorités aux informations. Ce qui paraît certain, c'est que cette catastrophe qui se déroule dans le golfe du Mexique est un terrible accident dont tous les dirigeants de ce monde devront tirer des leçons, et que ce qui occupe nos médias est tout aussi important. La désinvolture de nos hommes politiques n'est pas accidentelle, elle résulte d'un état d'esprit issu de protections dont jouissent nos élus. Protégés qu'ils sont, ils pensent pouvoir tout se permettre. Les responsables de BP, eux, n'ont pas souhaités la mort de leurs employés ni cette pollution qu'ils ne peuvent maîtriser.