La police aurait utilisé un programme illégal de surveillance téléphonique La police aurait utilisé un programme illégal de surveillance téléphonique la police aurait utilise un programme illegal de surveillance telephonique 14661

Pendant plus de deux mois, entre fin 2012 et début 2013, la police aurait pu espionner illégalement les déplacements d'individus grâce à un programme de géolocalisation, révèle une enquête de Mediapart publiée mardi 26 novembre.

Baptisé « Pergame », ce programme informatique aurait permis à la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) de suivre, avec l'autorisation de certains opérateurs téléphoniques, au moins 200 téléphones portables, dont les données de géolocalisation avaient été collectées lors d'enquêtes judiciaires « principalement dans des affaires de criminalité organisée, notamment de stupéfiants », expliquent, dans l'article, Pierre Alonso et Emmanuel Fansten, auteurs de l'enquête.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :