règle d or pacte de stabilité La règle d'or plombée par Sarkozy la regle d or plombee par sarkozy 11092

La règle d'or ? Elle existe déjà sous le nom de code de "Pacte de stabilité" européen. Sauf qu'une bande d'apprentis sorciers, "laxistes et irresponsables" (pour reprendre les termes de la majorité), l'a transformée en plomb... avec Sarkozy dans le rôle de l'alchimiste en chef.

Sarkozy, règle d'or

Ce pourrait être amusant, si ce n'était pas triste. Tous ces pays qui votent ou prévoient de voter une "règle d'or" limitant les déficits publics à 3% du PIB... C'est beau. Et Sarko de se poser en leader européen en demandant, avec l'Allemagne, que les pays de l'Union Européenne se rallient à lui. Une belle leçon de responsabilité politique !

A un détail près : il existe, encore aujourd'hui, un "Pacte de stabilité" européen. Voté en juillet 1997, celui-ci oblige les États membres à maintenir leur déficit annuel en dessous de 3% du PIB et leur dette publique en deçà de 60% du même PIB. Soit exactement la règle d'or tant vantée par la majorité présidentielle. Curieux... pourquoi créer une loi qui existe déjà ?

Une règle plaquée or...

La réponse est simple : ce Pacte de stabilité a été violemment attaqué par une bande de dégénérés "laxistes et irresponsables" (termes régulièrement aboyés par les chiens de garde du gouvernement). Le 27 avril 2009, l'Union européenne a même été jusqu'à lancer officiellement des procédures pour déficit excessif contre quatre de ces dangereux profanateurs qui "hypothèquent l'avenir de nos enfants" : l'Irlande, la Grèce, l'Espagne et... la France. Oups.

... qui a du plomb dans l'aile

N'écoutant que son courage, Sarkozy a fait des pieds et des mains pour que cette procédure soit enterrée, et que le Pacte de stabilité soit enfoui, profondément. Depuis, grâce à ces mécréants, le Pacte n’est plus respecté. Et les déficits publics battent des records : 6,4% en moyenne sur la zone euro en 2010 ; 32,4% pour l'Irlande, 10,5% pour la Grèce, 10,4% pour le Royaume-Uni, 9,2% pour l'Espagne, 9,1% pour le Portugal... 7% pour la France. Et cela, en toute impunité.

Voilà comment l'ensemble des dirigeants des pays de la zone euro - Sarko en tête - se sont assis sur le Pacte de stabilité... que certains - Sarko en tête - veulent faire revoter sous un nouveau nom : la "règle d'or", ça sonne bien. Bravo ! "Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots", disait Jean Jaurès... Paix à son âme.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

La règle d'or dure... ou pas

Moi, j'ai peur que la règle d'or dure...

Très mauvaise gestion...

La droite aura réussi à doubler le déficit en 10 ans... réalisant dans cette courte période le déjà triste score des 25 années précédentes!

Il faut dire que les cadeaux à la classe sociale de la bande du Fouquet's sont nombreux... aux dépends de la dette, de l'enseignement, du social (sécu, retraites)... bref, aux dépends de l'avenir.

Mais 53% ont voté pour ça...

Mais bon, la frousse est peut-être en train de changer de camp: J'en veux pour preuve les appels de ces très riche à payer plus d'impots. Ils ont vu les révoltes arabes, les émeutes anglaises... désormais les manifs en Israël contre la vie chère et leur gouvernement de faucons qui en sont de vrais (comme les néo-cons que l'on a en europe, Cameron/Sarkozy/Berlusconi... sans compter les pays de l'est)... et leurs calculs faits, ils doivent se dire qu'il est urgent de lâcher du lest au risque de perde bien plus.

Si bling-bling-connard est réelu en 2012, une situation à l'anglaise d'explosion généralisée me parait d'ailleurs tout à fait possible, vu que lui ne sent rien venir et garde le cap...

au moins autant de la faute du PS

il faut dire que si le PS avait presenté un candidat potable au lieu d'une cruche,Sarko ne serait pas passé.
La plupart des gens que je connais n'ont voté Sarko que pour eviter le pire.

Et si... et voilà !

eh voilà... En 2012 ? Que ferez vous ? Si seulement le bulletin blanc avait une valeur... Là nous aurions un poids, je crois du moins... Je suis dé-ses-pérée devant la catastrophe irrémédiable qui nous attend, et j'ai simplement peur... plus aucune confiance en personne, voilà ! où sont les liberté, égalité, fraternité ???
et si nous manifestions tous juste en pleurant en silence.
et si nous ruions dans les brancards.
et si nous nous terrions en attendant de voir juste.
et si et si et si, avec des si je construirais des châteaux en Espagne... Elle va tellement mal elle aussi, cette ancienne grande puissance du temps des conquistadors.... Bah trop de choses se bousculent en moi...
Et cet ego, si nous l'oubliions, seulement un peu...
merci de tes reflexions

changer les mots héhé

Voter, c'est accepter le filtre des candidats par les élites financières, donc ce n'est pas très démocratique.
Cela-dit, en 2012, on va avoir Mme anti-corruption qui va chalenger tous les boufons autorisé par les marchés, je parle de Mme Eva Joly, qui risque de tous les faire pisser dans leur frocs. Elle est sans doute pas très écolo, mais quelque-part, virer tous les parasites politicards sans utiliser de produits illégaux (juste appliquer la loi), c'est une sorte d'écologie sociale non?
Vivement le grand ménage.

sarko nous a bien eu

ouais 2012, Martine le bouledogue au pouvoir c'est pas très alléchant; mais Martine elle au moins fait partie de la bande du Fouquet's. Je me dis alors: et s'ils voulaient nous tuer à petit feu, s'y prendraient-ils autrement? Et si le but des quelques milliers de milliardaires & Co (détenant plus de la moitié de la richesse mondiale) était de réduire le monde en esclavage, s'y prendraient-ils autrement? Je suis très pessimiste, mais à voir comment partout la dégradation est en quelques sorte "encouragée" à tous les niveaux: éducation soins environnement, et j'en oublie, et çà n'est que le sommet de l'iceberg, je le crains, quoique avec ce site on en apprend plutôt pas mal!
Bonne continuation au site!!

Pb...

Les écolos ne sont pas crédibles sur le plan énergétique et tourner le dos au nucléaire n'est pas réaliste... même s'il faut revoir en profondeur la sûreté, en évitant en 1er lieu le démentèlement au privé d'EDF: Au Japon un electricien, opérateur nucléaire, par région industrielle avec l'actionnaire à gaver d'un côté et un prix du kWh concurrentiel pour attirer l'industrie dans son secteur de l'autre... on a vu ce qui trinquait au milieu.

Et c'est bien ce refus pur et simple qui bloquera mon vote pour Joly.

c'est sur qu'une bande de

c'est sur qu'une bande de gauchos qui veulent investir à fond dans la culture ou l'assistanat en france ca va arranger les choses sur le plan du déficit.

loi de cause et d'effet

Qui E...le sera E...lé

pauvre con !

pauvre con !