bouclier fiscal coeur ISF 2.4 milliards euros économies impôts riches Le bouclier fiscal est mort, vive le rempart fiscal ! le bouclier fiscal est mort vive le rempart fiscal 8080

Le bouclier fiscal doit être supprimé, hurlent en coeur les membres de la majorité... l'ISF aussi ! Résultat : 2,4 milliards d'euros d'économies d'impôts pour les plus riches. Contre mauvaise (impôt sur la) fortune, bon coeur...

Bouclier fiscal - ISF

Le 12 juillet 2010, Nicolas Sarkozy l'affirme fièrement : "le bouclier fiscal existe en Allemagne depuis plus de vingt ans et il est même inscrit dans la Constitution". Un argument en toc massif ! Début septembre, changement de ton. Il faut désormais harmoniser la fiscalité franco-allemande. Donc... supprimer le bouclier fiscal ! Vous suivez ? Disons-le tout net : malgré les incantations de notre Grand Manitou, le bouclier fiscal n'a jamais été "inscrit dans la Constitution" allemande, tout simplement parce qu'il n'existe pas !

Mieux vaut tard que jamais, notre gouvernement a rangé son calumet. Fumeux. Et il propose désormais de supprimer ce satané bouclier, qui ne remplit pas ses objectifs. D'une part, les riches continuent de fuir (fiscalement) notre territoire. D'autre part, seul un cinquième des contribuables pouvant en bénéficier se sont signalés, les autres ayant peur de dévoiler leurs petits secrets, peut-être ? Et enfin, et surtout, la justification médiatique de cette gâterie financière commence à se fissurer. Comment expliquer au peuple que la plus riche femme de France, Liliane Bettencourt, touche un chèque de 30 millions d'euros au titre de ce bouclier tandis qu'elle paie moins de 10% d'impôts ! Légalement, bien sûr... à peine mieux qu'un cadre supérieur !

Haro sur le bouclier !

Hier, donc, près d'une centaine de députés UMP bien inspirés ont demandé la suppression du bouclier fiscal. Un aveu de faiblesse ? Un sursaut d'humanisme ? Que nenni. En contrepartie, il faudrait, selon eux, supprimer aussi l'Impôt sur la fortune (ISF). Vous suivez ?

► Bouclier fiscal : 679 millions d'euros en 2009
► ISF : 3,1 milliards en 2010

Total : 2,4 milliards d'allègement supplémentaires pour les plus fortunés. Ce n'est plus un bouclier, c'est un rempart !

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Vous auriez ne pas "oublier"

Vous auriez ne pas "oublier" de mentionner qu'une telle réforme est prévue accompagnée d'une hausse de la fiscalité sur les hauts revenus, de façon à ce qu'elle soit neutre fiscalement (une hausse de la dernière tranche de l'IR, de la fiscalité des revenus mobiliers et éventuellement des droits de successions sont évoqués).

c'est encore mieux ! on

c'est encore mieux !

on supprime l'ISF des rentiers, genre Bettencourt, qui n'en glandent pas une ! et on augmente l'impot de ceux qui bossent ! j'aimerai bien qu'on mexplique où est la "valeur travail" si chere a notre gvt la dedans
Ahah

bouclier fiscal et isf

les évadés ??? fiscaux ??? ne reviennent plus en france ??? la belle affaire!!ils ne sont pas idiots,sinon, ils ne seraient pas riches.Ils savent très bien qu'on change la donne tous les 6 mois sous la pression de la population. De plus, notre cher pays n'est plus vraiment attractif. C'est le nivellement par le bas, et, entendre à longueur de journée qu'il faut prendre aux riches!!!!
Je ne suis pas assez riche pour m'exiler, mais ce n'est pas l'envie que me manque. Quel pays...

!!!

smb

il y aurait un impôt sur la bêtise, je comprendrais que tu veuille t'exiler...

@ bouclier fiscal et isf

Puisque vous êtes contre le système de solidarité vous devriez refuser la sécurité sociale, votre retraite, l'école publique gratuite et tous les avantages qu'implique le fait de vivre en France, au moins vous seriez "raccord" avec vos préceptes .

Sachez que les riches aussi ont une famille et des enfants qui profitent de ce système, ce ne sont pas des gens qui vivent en autarcie et assument leur famille en refusant toutes les aides de l'état sous prétexte qu'ils sont déjà blindés de fric .

Mon co-locataire est fils d'un grand industriel, il se régale des gens comme vous qui sont plus royalistes que les rois eux-mêmes .
Il ne paye pas de mine mais il meurt de rire en voyant des gens qui croient tout savoir défendre les intérêts de son père, alors que son père lui-même se fout du fric car il n'est pas obligé de compter.
Il joue avec son fric pour s'occuper comme vous jouez avec des billes, in fine il se fout de payer quelques millions d'euros en plus ou en moins par an, c'est peanuts, seuls les "pauvres" qui doivent encore compter se préoccupent des impôts.
Quand vous lui faites payer quelques millions en plus vous ne faites qu'amputer un peu son budget de jeu mais en rien son budget de vie .

Les véritables riches sont proportionnellement plus présents en France que dans n'importe quel pays d'europe .

MENSONGES et complicité de la caste politique

Il faut savoir que le bouclier fiscal et la future suppression de l'ISF sont prévus pour "éviter l'exode des super riches" hors de France .

Pinocchio Sarkozy et ses collègues politiques oublient tous de nous dire qu'IL Y A PLUS DE RICHES EN FRANCE QUE PARTOUT AILLEURS EN EUROPE

(« pas moins du quart des personnes les plus riches d’Europe. Elle abrite en effet 2,19 millions de personnes qui possèdent au moins 1 million de dollars en capital ou en biens immobiliers, soit 9% du total mondial, nous révèle [une] étude du Crédit Suisse. Le plus étonnant, c’est que notre pays n’est classé que sixième puissance économique mondiale, alors qu’il se retrouve, à cause du grand nombre de ses fortunes individuelles, loin devant l’Italie (6 %), la Grande-Bretagne (5 %), l’Allemagne (5 %), le Canada (4 %) et la Chine (3 %). » (Suite 101®.fr, la communauté des experts)

Un pays capable de s'amputer de 700 millions d'euro de recettes pour 2008 au titre du "bouclier fiscal" est un pays plus que riche pour se permettre de tels cadeaux .
Ajoutez-y les 430 millions d'euro imputés à notre occupation en Afghanistan et notre retour dans l'OTAN.
N'oubliez-pas les 8 milliards d'euro de baisse de la TVA sur la restauration et vous avez une jolie addition qui prouve que les points de PIB sont perdus VOLONTAIREMENT !