chercheurs indiens déclin populations abeilles baisse rendements agricoles Le déclin des abeilles fait chuter les rendements agricoles le declin des abeilles fait chuter les rendements agricoles 8012

Des chercheurs indiens ont pour la première fois montré que le déclin des populations d'abeilles engendrait une baisse des rendements agricoles.

Conséquences de la disparition des abeilles

En Inde, le secteur agricole représente un cinquième du PIB. Avec 7,5 millions de tonnes annuelles qui représentent environ 14% du total planétaire, le pays est le deuxième producteur mondial de légumes, derrière la Chine.  Globalement, l'impact économique de la pollinisation est estimé à 224 milliards de dollars chaque année. Or, la pollinisation se fait principalement par les abeilles... dont la population baisse régulièrement, sans que l'on sache vraiment pourquoi.

Les abeilles se portent bien... dans le cas de l'agriculture raisonnée

Dans un premier temps, les chercheurs de l'Université de Calcutta ont comparé les rendements de deux familles de cultures : celles dont la pollinisation se fait uniquement grâce aux abeilles et les autres. "Les données montrent que les rendements des cultures indépendantes des pollinisateurs ont continué d'augmenter", tandis que les autres "ont stagné" a déclaré le Dr Basu à la BBC. Dans un second temps, l'équipe a réalisé une série d'expériences de terrain, comparant les effets de l'agriculture conventionnelle et ceux de l'agriculture raisonnée, plus économe en pesticides. "Nous avons une indication claire que dans le cadre de l'agriculture raisonnée, les pollinisateurs foisonnent [...] C'est la voie à suivre" a conclu le chercheur. Seuls 10 à 20% de la surface agricole indienne sont actuellement cultivés de façon raisonnée.

Le Dr Basu ne s'inquiète pas pour autant des risques d'une crise alimentaire pour son pays, les cultures dominantes étant plutôt indépendantes des abeilles. Par contre, il insiste sur le risque d'une "crise nutritionnelle", ces variétés étant qualitativement très importantes dans l'équilibre nutritionnel de ses concitoyens. La Food and Agriculture Organization (FAO) estime que sur les 100 espèces végétales qui fournissent 90% des approvisionnements alimentaires de 146 pays, 71 sont pollinisées par les abeilles, principalement par les abeilles sauvages.

Les abeilles commerciales, échappatoire des riches

Dans les pays industrialisés, aux États-Unis et en Europe notamment, de nombreuses exploitations agricoles utilisent les services de ruches commerciales, car les populations naturelles se font trop rares. Mais cette technique est beaucoup trop chère pour l'Inde. D'autant qu'en 2007, environ un tiers de la population américaine d'abeilles domestiques a été éliminée à la suite d'un phénomène connu sous le nom Colony Collapse Disorder (CCD). Certains propriétaires de ruches commerciales ont ainsi perdu jusqu'à 90% de leurs abeilles.

Extrait du documentaire "Le silence des abeilles" de Doug Shultz diffusé sur la chaîne "National Geographic" en mars et avril 2008.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

dereglement des abeilles

Les abeilles vont mal.. pour elles aussi la mondialisation fait des ravages.. les abeilles européennes sont en concurrences avec les frelons asiatiques..

http://www.youtube.com/watch?v=mPh3cS-Zse0