Gouvernement vers fin 35 heures Le gouvernement veut contourner les 35 heures, les syndicats ripostent le gouvernement veut contourner les 35 heures les syndicats ripostent

Malgré l'assurance donnée par Nicolas Sarkozy qu'il ne toucherait pas à la durée légale du travail, le débat sur les 35 heures est loin de s'apaiser. Bien au contraire. Sans franchir la ligne jaune tracée par le président de la République, le gouvernement compte "sortir définitivement du carcan des 35 heures", au risque d'un conflit avec les syndicats.

Xavier Bertrand, le ministre du travail, veut en effet aller plus loin que la "position commune" sur la représentativité syndicale (signée par la CGT, la CFDT, le Medef et la FCPE le mois dernier) qui permet, seulement à titre expérimental (article 17), de relever les contingents d'heures supplémentaires par accords majoritaires en entreprise. Le texte de l'avant-projet transmis aux partenaires sociaux permet également de renégocier en entreprise d'autres modalités concrètes des 35 heures - les repos compensateurs, les règles de modulation du temps de travail, les forfaits annuels ou journaliers... - grâce à un accord des syndicats représentant 30 % des salariés dans l'entreprise ou, à défaut, par un accord de branche. Il correspond donc à la volonté de Nicolas Sarkozy de supprimer "tous les verrous qui empêchaient les Français de travailler".


 [Lire l'article complet sur lepoint.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :