parquet liberté de la presse Le parquet s’assoit sur la liberté de la presse le parquet s assoit sur la liberte de la presse 10351

Alors qu'un journaliste de La Voix des Allobroges a été relaxé par le tribunal de Chambéry, le Ministère public, qui l'avait poursuivi de façon déloyale, remet ça en faisant appel. Un acharnement judiciaire qui bafoue la liberté d'informer.

Mikaël sera bientôt de retour au tribunal, toujours à Chambéry, mais cette fois devant la cour d’appel. Son prétendu tort : avoir réalisé un reportage sur une action syndicale sans être détenteur d’une carte de presse.


 [Lire l'article complet sur lavoixdesallobroges.org]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :