Pentagone mercenaires privés embaucher soldats fonctionnaires 44 000 euros Le Pentagone plombé par ses sous-traitants... vive les fonctionnaires ! le pentagone plombe par ses sous traitants vive les fonctionnaires 6600

Comment réduire les coûts du Pentagone ? Grave question, à laquelle le Congrès vient de trouver une réponse : en remplaçant ses sous-traitants privés par des fonctionnaires, l'Etat économisera 44 000 dollars par poste ! Une pierre dans le jardin du l'ultralibéralisme et... un Nobel de l'économie pour Obama ?

Napakatbra

Le département de la Défense américain estime qu'il pourra économiser 44.000 dollars tous les ans pour chaque poste de sous-traitant remplacé par un fonctionnaire, selon un rapport du Sénat détaillé par le Washington Post. D'où le vote, samedi au Congrès, d'une ligne de crédit de 5 milliards de dollars pour embaucher de nouveaux agents gouvernementaux amenés à remplacer ces onéreux contractants, aux Etats-Unis comme à l'étranger. L'histoire ne dit pas combien d'employés seront embauchés, pas plus qu'elle ne précise le nombre de contractuels débauchés.

La faillite de la privatisation de l'armée

A l'occasion de la guerre en Irak, l'administration Bush a largement favorisé le recours au privé. À l'époque, les responsables de la Défense faisaient valoir que le Pentagone avait un besoin urgent et temporaire de personnel ; la guerre était encore considérée comme une opération devant se solder par un triomphe rapide. Le fait que les décès de mercenaires tués dans les zones de combat ne sont pas comptabilisés officiellement n'était pas pour déplaire non plus. Et le privé étant soumis à la sacro-sainte règle de libre concurrence, l'objectif était également d'économiser de l'argent. Las, l'an dernier, le Congrès a indiqué que le gouvernement devait s'acquitter de la modique somme annuelle de 250 000 dollars pour chaque employé contractuel engagé, là où il n'en dépensait que 200 000 pour un fonctionnaire du ministère.

Plus de mercenaires que de soldats de l'armée

Le 7 juin dernier, le rapport d'une commission bipartite révélait que près de 250 000 contractuels privés participent aux guerres d'Afghanistan et d'Irak. En Irak, il y a quasiment autant de soldats privés (133 000) que de militaires gouvernementaux. Quant à l'Afghanistan, ils sont plus nombreux (68 000) ! Sans compter le personnel non combattant. Et ça ne risque pas de s'arranger, car si Obama a décidé d'envoyer 30 000 fantassins supplémentaires en Afghanistan, les sous-traitants devraient voir leur nombre s'accroitre de 56 000.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Alerte OGM

Alerte

Dans une récente étude (http://ir.lib.nchu.edu.tw/handle/309270000/30071), des chercheurs de la National Chung Hsing University, Hsin-Mei Ku et Hsin-Sheng Tsay, viennent de montrer la réalité d'un phénomène craint par les lanceurs d'alerte et le CRIIGEN mais encore jamais mis en évdence : le transfert horizontal d'un gène du maïs à la dinde ( Meleagris gallopavo ). Il s'agit du gène gly12 du maïs qui contrôle l'espression de l'enzyme glyphotase (gène pris chez une bactérie et transmis par transgénèse aux diverses variétés de maïs Bt par les falsificateurs du vivants payés par Monsanto).
Déjà, en août 2000, une étude de l’Université de Leeds avait montré que l’ADN n’est pas complètement dégradé dans les aliments pour animaux : ni par la plupart des conditions de transformation des produits commerciaux, ni au cours de l’ensilage. Chez l’Homme, T. Netherwood et ses collègues montraient en 2004, la persistance de l’ADN transgénique dans le tube intestinal et un transfert de faible intensité de cet ADN aux bactéries de la microflore.
Selon les chercheurs, adipocytes (cellules de la graisse) des animaux contaminés produiraient un précurseur du glyphosate, le methyleneaminoacetonitrile (MAAN). Or une étude de l'université de Caen, publiée dans Chemical Research in Toxicology fin décembre 2008, met en évidence l'impact de diverses formulations et constituants de ce pesticide sur des lignées cellulaires humaines.
l’Office canadien de commercialisation du dindon noir (OCCDR) vient d'émetre une alerte et conseille à tous les producteurs de ne plus utiliser de maïs OGM dans l'élevage du Dindon. C'est également le cas de la Minnesota Turkey association (MTGA) et de la Midwest Poultry Federation aux USA. Le CIDEF (Comité Interprofessionnel de la Dinde Française) ne s'est pas encore prononcé, mais selon toute vraissemblance il ne saurait prendre le risque d'être accusé ultérieurment d'empoisonnement.
Si vous avez mangé de la dinde pour Noel, inutile de paniquer, les effets ne se feront probablement pas sentir avant des années. Ne contactez pas le centre anti-poison, c'est inutile. Par contre vous pouvez commencer votre détoxication en suivant un régime homéopathique de SEVENE PHARMA, laboratoire dont le profeseur Séralini, experts es OGM, est le conseiller scientifique. Vous pouvez égalemnent vous procurer d'autres produits naturels détoxifiants conseillés également par le professeur séralini et l'université de Caen : http://airnaturel.free.fr/on_en_parle/MIEUX_POUR_MOI.pdf
Dans le cas ou vous vous apprétriez à consommer de la dinde, renoncez. ET FAITES SUIVRE L'ALERTE, C'EST UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT.

Bonjour, info intéressante,

Bonjour,

info intéressante, mais je ne retrouve nulle trace de cette étude sur la dinde (le lien ne correspond pas).

Pas mieux pour les recommandations des Eleveurs de dindons.

Avez-vous des infos plus précises, ou des contacts qui pourraient me renseigner ? N'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

@micalement

Napakatbra

Canular

C'est bidon : http://imposteurs.over-blog.com/article-feu-sur-la-pintade--41979612.html

alerte ogm

Pas du tout, l'information est recoupée :

http://www.creationsdeclaudine.com/blog/index.php?2009/12/30/350-alerte-ogm

Pire encore!

Conçernant l'armée et les mercenaires, ces derniers étant mieux payés, un transfert s'observe entre armées et boites de mercenaires: En prime ce sont en général des hommes formés avec l'argent du contribuables qui vont au privé car ils y sont mieux payés... que le contraire!

Ces couts qui ne representent donc que des couts contractuels d'hommes d'active ne prennent donc pas en compte l'aspect formation et ces chiffres sont sans doute encore bien loin de la réalité!

Il n'y a bien que quand ils se blessent ou se font tuer que ne pas avoir de pension à payer doit arranger l'état: Raison pour laquelle le cynique calcul a été fait d'avoir plus de mercenaires que de militaires sur le conflit désormais comparativement le plus risqué, l'Afghanistan versus l'Irak??!!