Marie-Monique Robin mensonge industrie chimique Le plus gros mensonge proféré par l'industrie chimique le plus gros mensonge profere par l industrie chimique 13382

"Ne faisons pas croire aux Français que l'on pourra cultiver des pommes, des poires ou des fruits sans aucun pesticide: ça a toujours existé et ça continuera d'exister..."

C'était le 21 février 2011, dans l'émission "Mots croisés" de France 2, animée par Yves Calvi. Intitulé "Du poison dans nos assiettes", le débat réunissait Bruno Le Maire, alors ministre de l'Agriculture, qui a prononcé cette phrase, Jean-René Buisson, le président de l'Association nationale des industries alimentaires (ANIA), José Bové, député européen d'Europe Ecologie Les Verts, et moi-même. J'avais été invitée à l'occasion de la sortie de mon film et livre Notre poison quotidien, où je démontrais l'inefficacité de la réglementation des produits chimiques qui contaminent la chaîne alimentaire, comme les pesticides, les additifs et les plastiques alimentaires. Enfonçant le clou, Jean-René Buisson avait, de son côté, martelé: "Il faut rappeler qu'il n'y a pas, aujourd'hui, de solution totalement alternative aux pesticides. Et d'autre part: comment on nourrit les gens? Je vous rappelle les chiffres: si on fait des produits absolument sans pesticides, c'est 40% de production en moins, 50 % de coûts en plus."


 [Lire l'article complet sur huffingtonpost.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :