destruction partielle murs toit enceinte confinement réacteur Tchernobyl Le sarcophage de Tchernobyl se serait en partie effondré le sarcophage de tchernobyl se serait en partie effondre 13838

Une destruction partielle des murs et du toit de l'enceinte de confinement du réacteur 4 de Tchernobyl (Ukraine) serait survenue mardi 12 février, selon le service de presse de la centrale.

Les dégâts, touchant une surface de 600 m2 et provoqués par l'accumulation de neige, auraient affecté un bâtiment annexe du réacteur. Selon le service de presse de la centrale, "les constructions en question ne constituent pas une partie substantielle de l'enceinte de confinement" et "aucun changement de la situation radiologique n'est détecté". L'effondrement n'aurait pas fait de victime.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :